Patrimoine Normand magazine

Marc Isambard Brunel, génie normand 5 Octobre 2017


Marc  Isambard  Brunel

Le Normand Marc-Isambard Brunel (1769-1849), puis son fils Isambard Kingdom (1806-1859) ont compté parmi les plus grands ingénieurs que l’Angleterre a connu au XIXe siècle. Leurs ouvrages - tunnel sous la Tamise, ponts, gares, navires transatlantiques… - y figurent aujourd’hui parmi les plus célèbres témoignages de la révolution industrielle (DR).

La jeunesse normande de
Marc Isambard Brunel


  Extrait Patrimoine Normand N°103
Par Serge Van Den Broucke


Comment un parfait inconnu, né au XVIIIe siècle dans une ferme d’un petit village de l'Eure, est-il devenu l'un des plus grands ingénieurs d'Amérique et d'Angleterre, dont les découvertes ont bouleversé toutes les idées reçues ? Voici l'étonnant récit des jeunes années d’un savant normand d’exception.
 

Un beau jour de l'été 1781, alors que le crépuscule va bientôt doucement tomber sur l'industrieuse ville de Rouen, un très jeune garçon d'une douzaine d'années, qui se prénomme Marc, observe avec attention l'agitation des quais de Seine, assis sur un rouleau de cordages. Les contremaîtres éructent des ordres, les dockers charrient des caisses, des ballots et des tonneaux, les marins s'affairent à bord de leurs embarcations. À cette époque, les deux ports voisins de Rouen et du Havre recensent chaque année à eux deux près de trois mille mouvements de navires, même si tous ne sont pas très grands. Le commerce est international. Ici, on parle toutes les langues, et Marc rêve de tous ces rivages lointains et mystérieux d'où proviennent ces marchandises. Soudain, son regard est attiré par deux énormes cylindres en fonte que l'on est en train de débarquer. Il s'en approche, fasciné par la qualité de l'usinage des éléments. « Qu'est-ce que c'est ? » demande-t-il à un ouvrier. « Des pièces pour une grande pompe à eau, elles ont été fabriquées en Angleterre », répond l'homme. Et Marc de s'enthousiasmer : « Eh bien, quand je serai grand, j'irai dans ce pays-là ! » Ce vœu en...

Il vous reste 84 % de cet article à lire
commander ce magazine.

 


Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 103, Octobre-Novembre-Décembre 2017)


 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
 
 
 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 105
N°105

Avril-Mai-Juin 2018

LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS