Patrimoine Normand magazine

Louis de Frotté

18 Octobre 2017

‹ Retour à la rubrique "Illustres Normands"  

Louis Frotté

ILLUSTRE NORMAND

Louis de Frotté

(1766 - 1800)

 
Extrait Patrimoine Normand N°103

Caricatures : Guillaume Néel

Texte : Stéphane William Gondoin

 

 

On connaît les chefs vendéens qui, tels La Rochejaquelein, Charrette ou Cathelineau, menèrent la guerre des « géants », pour laquelle Napoléon Bonaparte n’hésitait pas à proclamer son admiration. On connaît cette incroyable virée de la Galerne, qui attira ces mêmes Vendéens jusqu’aux portes de Granville, en 1793. On connaît aussi ce Jean Cottereau, surnommé « Chouan », qui mena la lutte sous la bannière aux lis en Mayenne. On oublie en revanche assez souvent, dans la galaxie de la contre-révolution, d’évoquer Louis de Frotté, qui guerroya contre les « bleus » aux confins de la Normandie et du Maine. Et pourtant, indépendamment de tout jugement sur ses convictions profondes, le personnage ne manquait pas de panache ! Mais si Napoléon avait une certaine sympathie pour la Vendée, il n’en éprouvait visiblement aucune pour les chouans normands. En témoigne la brutalité avec laquelle il fit exécuter Frotté et ses compagnons, tout près de Verneuil-sur-Avre. Il est vrai que l’ami Frotté avait un peu tendance à fricoter avec les Anglais et que pour le petit Corse cela constituait la ligne jaune à ne pas franchir…

 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 103, Octobre-Novembre-Décembre 2017)


Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
 
 
 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 105
N°105

Avril-Mai-Juin 2018

LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS