Patrimoine Normand magazine

 

Le Paulmier : pétillants et condiments

Mardi 9 Janvier 2018

Extrait Patrimoine Normand N°104
Par Jean-Luc Péchinot
 

Sur ses terres de Montreuil-la-Cambe, dans l’Orne, le maître pomologue Benoît Simottel milite pour la sauvegarde du bocage normand en mariant le fruit du verger et la flore de la haie. Ses vinaigres de caractère et insolites boissons pétillantes font recette jusqu’au Japon.

Julien Le Paulmier

Gratifié du label « Artisan de qualité » par le Collège culinaire de France pour sa gamme de condiments, Benoît Simmotel a su redonner ses lettres de noblesse au fief pommicole de Julien Le Paulmier, « Sieur de Grentemesnil en 1585 » (© JLP).

Encore une reconversion réussie. En quittant le monde doré de la Veuve Clicquot, rayon marketing, pour renouer avec sa maternelle Normandie, Benoît Simottel prenait pourtant le risque de vivre de sa passion, la pomologie, dans le fief même de son grand-père, qui fut aussi celui de Julien Le Paulmier. Lequel « sieur de Grentemesnil », médecin d’Henri III, signa en 1588 le premier « Traité du sidre ». Comment dès lors ne pas ressusciter ce joli nom de Le Paulmier, laudateur d’une pomme que notre Normand a vite voulu sublimer au-delà de son seul cidre : « Elle offre une base relativement neutre, parfaite pour l’associer à des baies ou des fleurs sauvages, telles que le pissenlit, le coquelicot et, surtout, le su...

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
Abonnement Patrimoine Normand

Pratique

 bas