Patrimoine Normand magazine

 

La météorite de L'Aigle - 1803

Lundi 21 Janvier 2008

Extrait Patrimoine Normand N°03
Un dossier signé Laurent Corbin
avec la collaboration de Marcel Weyant
Chercheur au CNRS, Université Caen

 

De l'incrédulité à l'agrément : la météorite de L'Aigle.
Jean-Baptiste Biot prouve au monde scientifique la réalité céleste des météorites.

 

Météorite de L'Aigle

Jean-Baptiste Biot prouve au monde scientifique la réalité céleste des météorites (DR).

La chute de la météorite de L'Aigle, le 26 avril 1803, fit triompher la vérité après la publication du rapport de Jean-Batiste Biot, chargé par la Classe des Sciences de procéder à l'enquête sur cet événement spectaculaire observé par de nombreux témoins. Le monde savant accepta enfin l'origine extraterrestre des météorites ou uranolithes comme on désignait souvent ces roches si particulières. L'événement survenu en Normandie aura joué un rôle capital dans cette reconnaissance définitive de la réalité. Deux éminents savants normands, Vauquelin et Laplace, ont également, directement ou indirectement, contribué à faire jaillir la lumière en cette circonstance. La météorite de L'Aigle mérite amplement de figurer dans le patrimoine culturel nor...
 

Un fragment de six kilos de la pierre météorite tombée le 26 avril 1803 à la Vassolerie (Photo Laurent Corbin).
 

Il vous reste 85 % de cet article à lire
commander ce magazine.

 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas