Patrimoine Normand magazine

 

La Normandie des inventeurs

Jeudi 29 Mars 2018
La Normandie des inventeurs

Les grands inventeurs Normands (Création R.Corbin © Patrimoine Normand).


MICHEL DE DECKER - HISTOIRES NORMANDES.
Journal de bord ma Normandie Bleue - n°105.
 
Extrait Patrimoine Normand N°105.
Par Michel de Decker.
 

Du coton au glaçon, de la compression à l’explosion, du pigeon au coton et… la boucle sera bouclée avec Charles, Édouard et François, trois étonnants Normands qui avaient de l’or dans les mains et trois idées à la minute
 

Un professeur Tournesol

Louis Abel Charles Tellier n’a guère vécu à Amiens où il est né le 19 juin 1828, car son père ne s’est pas attardé en Picardie. Très vite, en effet, il est venu s’installer en Normandie, à Condé-sur-Noireau précisément, pour y fonder une grosse filature de coton. Certaines bonnes années, avec une matière première venue de Géorgie ou de Louisiane, M. Tellier pouvait aller jusqu’à fournir plus de 100 000 kilos d’un bon fil de coton qu’il écoulait à Condé même, à Flers ou à Falaise.
« Les affaires sont florissantes, un jour tu prendras ma succession, mon petit Charles. »
Mais non, Charles ne prendra jamais la direction de la maison Tellier. La faute à la crise économique de 1847, qui allait bientôt entraîner la fermeture de l’établissement.
« Ce n’est la peine de filer un mauvais coton, papa ! Ne te fais pas de souci pour moi, je m’en sortirai toujours ! »
C’était une manière de professeur Tournesol avant l’heure, le jeune Charles Tellier de Condé-sur-Noireau. Il fallait toujours qu’il invente quelque chose. Par exem...


Il vous reste 86 % de cet article à lire
commander ce magazine.

 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
Abonnement Patrimoine Normand

Pratique

 bas