Patrimoine Normand magazine

 

Un chevalier de la table ronde dans une abbaye normande ?

Jeudi 27 Décembre 2018
Un chevalier de la table ronde dans une abbaye normande ?

Un chevalier de la table ronde dans une abbaye normande ? Le chapiteau « arthurien » de Lonlay (© Rodolphe Corbin).


 
Extrait Patrimoine Normand N°108.
Par Gilles Susong.

Très tôt, les sculpteurs et les peintres du Moyen Âge ont représenté, dans les églises et les palais, des personnages et des scènes de la « légende arthurienne ». C’est le cas des cathédrales de Modène et d’Otrante, des châteaux de Germolles (Bourgogne) et de Rodengo (Haut-Adige). Et c’est à Caen, sur deux chapiteaux de l’église Saint-Pierre, que se trouvent parmi les plus remarquables « illustrations » de romans arthuriens.
 

Il est désormais très probable que l’on doive ajouter à ces œuvres célèbres un troisième chapiteau « arthurien » normand, situé dans l’ancienne abbatiale de Lonlay (Orne), entre Domfront et Tinchebray. Un des chapiteaux situés à la croisée du transept, « redécouvert » en 2017 par des chercheurs locaux, pourrait bien représenter la scène centrale d’un autre roman de Chrétien de Troyes, Yvain ou le Chevalier au lion. Ce chapiteau, habituellement dénommé « le cavalier » ou « le chasseur », avait déjà fait l’objet d’une étude due à une éminente spécialiste de l’art roman, la regrettée Maylis Bay...

 

Il vous reste 88 % de cet article à lire.

 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas