Patrimoine Normand magazine

 

Le Jardin Retiré à Bagnoles-de-l'Orne

Vendredi 29 Mars 2019
Le Jardin Retiré à Bagnoles-de-l'Orne

Le romantisme du Jardin Retiré à Bagnoles-de-l'Orne (© Le Jardin Retiré).


 
Extrait Patrimoine Normand N°109.
Par Thierry Georges Leprévost.

Si Bagnoles-de-l’Orne-Normandie est réputée pour sa station thermale, la commune recèle bien d’autres trésors qu’on ne peut ignorer, tels l’ermitage Saint-Ortaire à Saint-Michel-des-Andaines, témoin de l’arrivée du christianisme dans la forêt ; le souvenir de Chrétien de Troyes et de ses chevaliers de la Table ronde ; et depuis l’orée du siècle, le Jardin Retiré, à deux pas du centre de cures. Un quart d’hectare de plantes d’ombre ou de mi-ombre dans une atmosphère de roman anglais qui invite au repos et à la rêverie.

 

La longue écharpe boisée de la forêt d’Andaine, ceinture verte de la Normandie aux confins du Maine, surgit des roches du Massif armoricain, sur une terre de bruyère qui nourrit autant les légendes que les pins et les chênes enracinés dans les grès et les schistes du Paléozoïque. On raconte qu’au VIe siècle, les malades se pressaient à l’ermitage d’Ortaire, munis de cailloux d’une taille proportionnelle à la gravité de leur mal, qu’ils plaçaient sur les branches d’un arbre à la hauteur de la partie du corps qui les faisait sou...
 

Il vous reste 88 % de cet article à lire.

 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas