Patrimoine Normand magazine

 

Pommes du Perche

Mercredi 26 Juin 2019
Pommes du Perche

Dominique Naslin et son calvados fermier (© Jean-Luc Péchinot).


 
Extrait Patrimoine Normand N°110.
Par Jean-Luc Péchinot.

Les vergers de pommiers encore accrochés aux collines du Perche témoignent d’une tradition bien ancrée : la fabrication du cidre. Mais pas n’importe quel cidre ! Sa typicité est même en cours de reconnaissance en vue d’une appellation contrôlée.


Si la culture du pommier date dans le Perche du XVIe siècle, elle ne s’y développa au sein des domaines religieux ou nobles qu’aux XVIIe et XVIIIe. Produit dans quasiment toutes les fermes, le cidre devint alors une boisson populaire. Laquelle, issue de variétés typiques, conjuguées à un terroir et un climat particuliers, donnent aujourd’hui ses lettres de noblesse à un cidre percheron que commercialisent six producteurs.
Un cidre de caractère dont la fermentation, sans ajout de levures, précède une prise de mousse naturelle en bouteille. De couleur jaune doré à orangé, ce jus charpenté se distingue par la finesse de son équilibre et sa richesse aromatique : une attaque moelleuse, une longueur en bouche tannique et légèrement amertumée, et une finale fraîche subtilement acidulée, ainsi qu’en témoignent les cuvées de la Maison Ferré, à Comblot, près de Mor...
 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.

Dossier "Le Perche" (16 pages) :




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas