Patrimoine Normand magazine

 

Maupassant et « son » Horla - Voyage aux confins de la folie et du surnaturel

Mardi 1 Octobre 2019
Maupassant et « son » Horla - Voyage aux confins de la folie et du surnaturel

Page de garde de l’édition du recueil Le Horla en 1903. Illustrations de Julian-Damazy (DR).


 
Extrait Patrimoine Normand N°111.
Par Stéphane William Gondoin.

Le 17 février 1885 paraît à la une du quotidien Gil Blas une curieuse Lettre d’un fou, signée par un certain Maufrigneuse. Dans ce courrier fictif adressé à un médecin, un homme raconte comment sa vie, bien ordinaire et confortable à l’origine, a basculé dans l’horreur. Plongée inquiétante dans le monde de l’inconnu ou exploration des recoins les plus torturés de l’esprit humain ?

 

Voilà des mois que « l’auteur » de cette lettre soupçonne l’existence d’êtres invisibles, imperceptibles au commun des mortels avec ses cinq misérables sens. Mais il le sait, lui, qu’ils sont là, ceux qu’il nomme les « passants surnaturels ». Alors il les guette, tente de les surprendre, épie chaque craquement du plancher. Jusqu’à ce jour où… Oh par tous les dieux, quel effroi lorsqu’il constate que son propre reflet a disparu du miroir de sa chambre. Il en déduit que quelqu’un, ou plutôt quelque chose d’éminemment malsain, se tient entre lui et la glace, brouillant ainsi son ima...
 

Il vous reste 79 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas