Patrimoine Normand magazine

 

Roland Barthes

Lundi 7 Octobre 2019
Roland Barthes

Roland Barthes. 1915-1980 (© Guillaume Néel).


Extrait Patrimoine Normand N°111.
Caricature de Guillaume Néel.
Par Stéphane William Gondoin.

 

Nous ne cessons de répéter - à juste titre, pensons-nous - que la Normandie est terre d’élection pour les beaux esprits. Et ce natif de Cherbourg ne dénote guère dans la lignée de nos grands écrivains et penseurs. Sémiologiste, philosophe et critique, Roland Barthes s’interroge notamment sur la place de l’auteur par rapport à son œuvre, affirmant même dans La mort de l’auteur, article publié au Royaume-Uni en 1967 et en France l’année suivante, que « la naissance du lecteur doit se payer de la mort de l’auteur. » La simple lecture de ce petit texte que vous avez sous les yeux peut-elle donc envoyer son humble auteur vers l’autre monde ? Plus sérieusement, et pour faire court, ce que veut dire Barthes, c’est qu’une fois un texte publié, son auteur s’efface devant son lecteur, qui lui donne dès lors le sens qu’il entend. Nous dirions aujourd’hui qu’il se l’approprie avec ses clefs personnelles de lecture. Il devient ainsi vain de juger ou d’expliquer une œuvre en tentant de déterminer l’intention de son auteur. Roland Barthes décède à Paris, peu après avoir été renversé par une camionnette.
 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas