Accueil | À PROPOS | CONTACT | NOS AUTEURS | INDEX ARTICLES | ANCIENS NUMEROS | ABONNEMENT | AGENDA | LIBRAIRIE | ACTUALITE  | PUBLICITE |  


 

 
 

 

 



Inscrivez vous à notre Newsletter et recevez régulièrement un point sur toute notre actualité
Drapeau normand

Deauville histoire

Deauville, toute une histoire

DEAUVILLE est sans doute la ville de France la plus connue au monde après Paris. Surgie au XIXè siècle par la volonté du duc de Morny dans la vogue naissante des bains de mer, elle n'a cessé de se développer dans les domaines du sport, des courses, de la mode, du jeu, de la culture et des loisirs.
Dans chaque numéro de Patrimoine Normand, Thierry Georges Leprévost vous livre en feuilleton l'histoire de cette station balnéaire exemplaire, du village du Moyen-Âge à la ville d'aujourd'hui, en retraçant minutieusement toutes les étapes à travers les personnalités qui l'ont forgée. L'impressionnante collection de photos rassemblées par le Deauvillais Gilbert Hamel, historien de la cité, constitue l'iconographie exceptionnelle de cette fresque normande.






 
 

Deauville & les années d'Ornano : Anne d'Ornano
Patrimoine Normand N°94 - Eté 2015

Anne d'Ornano

Elu député, désireux de se présenter aux élections municipales de Paris, Michel d’Ornano, depuis trois ans ministre de l’Industrie et de la Recherche, ensuite nommé à la Culture et à l’Environnement, décide de renoncer à la mairie de Deauville. Son épouse Anne, fille du marquis Arnauld de Contades, lui succède le 23 mars 1977.

Lire la suite


 



Deauville & les années d'Ornano : Michel d'Ornano
Patrimoine Normand N°93 - Printemps 2015

Michel d'Ornano

Né à Paris, devenu deauvillais par la grâce d’une maison familiale, élu maire le 7 décembre 1962, le comte d’Ornano est très engagé politiquement. Il sera député, président du conseil  général du Calvados, président du conseil régional de Basse-Normandie, ministre de Valéry Giscard d’Estaing, dont il est proche au sein du parti des Républicains indépendants, puis de l’UDF, et président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale. Fort de ces atouts, il va imprimer à Deauville un nouvel élan.

Lire la suite

 

Deauville entre deux mondes : les années 1960
Patrimoine Normand N°92 - Hiver 2014

Deauville dans les années 1960

Le 8 décembre 1959, Marcel Boussac, membre depuis 1933 de la Société d’Encouragement, en devient le président ; il est le premier roturier de son histoire élevé à cette fonction ! Il régnera sur le monde des courses et sur l’hippodrome de la Touques jusqu’en 1974.?

Lire la suite




 

Deauville après la guerre
Patrimoine Normand N°91 - Automne 2014

Deauville après la guerre

Contrairement à de nombreuses villes normandes, Deauville n’a pas été ravagé par les combats de la Libération. Après le 22 août 1944, la vie y reprend son cours. La station n’en sort toutefois pas indemne. Il lui faudra plusieurs années pour effacer les stigmates de l’Occupation.

Lire la suite




 


La Libération de Deauville
Patrimoine Normand N°90 - Eté 2014

La Libération de Deauville

Le Débarquement va ouvrir le dernier chapitre du grand livre de l’Occupation. Bien qu’il se déroule quelques kilomètres plus à l’ouest, il ne sera pas sans conséquences dans la région deauvillaise.

Lire la suite





 
 

Deauville sous l'Occupation
Patrimoine Normand N°89 - Printemps 2014

Deauville sous l'Occupation

À la fin des années 1930, Deauville continue à vivre dans l’insouciance du lendemain, comme en 14 avant la Grande Guerre, mais la prochaine rappellera aux plus âgés les affres de l’occupation prussienne. Panorama de ces quatre années de souffrances et d’humiliations.

Lire la suite




 


Deauville dans la tourmente
Patrimoine Normand N°88 - Hiver 2013

Deauville dans la tourmente

La crise économique de 1929 parvient en France et sonne la fin de l’euphorie des Années folles. Tandis que les mouvements sociaux s’acheminent vers le Front Populaire et que l’Europe frémit des chants du nazisme triomphant, Deauville poursuit sa quête des plaisirs contre vents et marées.

Lire la suite
 
 

Deux nouvelles gares à Deauville
Patrimoine Normand N°87 - Automne 2013

Gare de Deauville

À présent à la tête du Normandy, du Royal et du Casino, François André décide la construction d’un nouveau golf doté d’un hôtel de luxe. Il l’établira sur le Mont Canisy à St-Arnoult, à l’emplacement du parc du défunt château de Lassay. L’œuvre est confiée à l’architecte anglais Simpson. Le terrain comprend deux parcours, trois départs, un de 18 trous et un de neuf trous tracés en 3 boucles de 9 trous rayonnant autour de l’hôtel. 

 
Lire la suite

 
 

La fin des Années folles à Deauville
Patrimoine Normand N°86 - Eté 2013

la fin des années folles

Après la Grande Guerre, Eugène Cornuché s’attache les services de celui qu’il allait adouber. Comme lui, François André fait preuve d’une forte personnalité. 

 
Lire la suite






 
 

Un nouvel hippodrome pour Deauville
Patrimoine Normand N°85 - Printemps 2013

hippodrome de Deauville

Après le premier conflit mondial,  le nouveau souffle des Années Folles va imprimer à la station balnéaire  un dynamisme qui lui fera retrouver  sa réputation de ville de plaisirs.

 
Lire la suite





 
 

Les Années Folles à Deauville

Patrimoine Normand N°84 - Hiver 2012

Année Folles

Au lendemain de la Grande Guerre, laminée par cinq années de souffrances, de deuils et de privations, la France panse ses plaies.

À Deauville comme ailleurs, la Belle Époque a tourné la page de ses illusions sans espoir de retour. Une entrée de plain-pied dans le vrai XXème siècle au rythme des plaisirs de la station, bien décidée à faire peau neuve après la “ der des ders ”.

La Plage Fleurie va vivre ses plus belles années.

 
Lire la suite

 

Deauville dans la Grande Guerre

Patrimoine Normand N°83 - Automne 2012

Deauville Première Guerre mondiale

Un an après le casino et le Normandy, 1913 voit surgir de terre le Royal. Nul ne se doute alors du rôle de premier plan que les nouveaux édifices allaient jouer au cours de la Première Guerre Mondiale.

 
Lire la suite







 


Casino et Normandy, les centenaires de Deauville
Patrimoine Normand N°82 - Eté 2012

Le Normandy Deauville

Par l’acquisition de l’Établissement des Bains au début du XXe siècle, Deauville s’approprie dans les faits l’ensemble du bord de mer, qu’il va se charger d’animer pour ses résidents et ses touristes. Des innovations architecturales suivront, dont le casino, et le désormais mythique Hôtel Normandy, centenaires cette année.

 
Lire la suite

 


La Belle Epoque à Deauville
Patrimoine Normand N°81 - Printemps 2012

La Belle Epoque à Deauville

Oeuvres de bienfaisance, ventes de chevaux de courses et loisirs balnéaires marquent le passage du XIXe siècle au XXe. 30 ans après Sedan et la chute du Second Empire qui l’avait façonné, Deauville renoue avec son faste d’antan.
Ah ! la Belle Époque !

 
Lire la suite
 



Deauville, de Morny à la Belle Epoque
Patrimoine Normand N°80 -  Hiver 2011

Deauville avant Deauville

La mort prématurée du duc de Morny le 10 mars 1865 plonge Deauville dans le désarroi. Le marché immobilier s’affole ; on vend à perte. La nouvelle cité balnéaire s’efforce de poursuivre l’oeuvre du fondateur, mais la chute de l’Empire va briser son élan.

 
Lire la suite
 
 


 


 

Deauville, la station du duc de Morny
Patrimoine Normand N°79 - Automne 2011

Duc de Morny - Deauville

“Morny en est”. La formule magique abat les réticences et débloque les capitaux, mieux que toute autre argumentation. L’implication du demi-frère de Napoléon III va suffire à donner vie au projet pharaonique de Joseph- François Olliffe.
 

Lire la suite

 
 


 


 

Deauville, gestation d'une cité
Patrimoine Normand N°78 - Eté 2011

Les chantiers navals de Trouville croqués par Charles Mozin

Au milieu du XIXe siècle,  Deauville n’est encore qu’un modeste village d’une centaine d’habitants, discrètement niché sur un flanc du coteau de Canisy. L’irruption  de trois hommes d’affaires avisés va sortir la petite commune de l’anonymat. 

 
Lire la suite
 


 



Deauville avant Deauville
Patrimoine Normand N°77 - Printemps 2011

Deauville avant Deauville

Depuis le IXe siècle, qui vit les premières implantations de Vikings dans ce qui allait devenir la Normandie, il est de coutume de donner aux nouveaux hameaux le nom de leur premier occupant, suivi du suffixe latin villa, qui désigne un domaine rural chez les Romains. Tous nos noms en ville n’ont pas d’autre origine. Deauville n’échappe pas à cette règle largement appliquée. En 1060, il s’appelle Auevilla

 
Lire la suite
 




 

Une rubrique proposée par Gilbert Hamel et Thierry Georges Leprévost / Disponible en Kiosque - Patrimoine Normand




 
J'EN PROFITE !
 
 

Espace Annonceurs

CLIQUEZ ICI

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal, la solution de paiement sécurisée du web, nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste


Livraison

Réseaux sociaux

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais    par courriel
standard : 02 50 08 78 5