Patrimoine Normand magazine

 





Trois forterresses face à Guillaume

Labbaye du Bec-Hellouin de nos jours.

Trois forteresses face à Guillaume


Extrait Patrimoine Normand N°24
Par Thierry Leprévost

Donjon de Brionne (XIIe siècle).
Donjon de Brionne (XIIe siècle).

Suivons l'histoire de Guillaume à l'assaut de trois obstacles ayant marqué sa vie et l'histoire.

Juché sur son destrier, Guillaume balaie du regard le vaste panorama qui se déroule en contrebas. Là, enserrée par les deux bras protecteurs de la Risle, Brionne lui inflige une nouvelle contrariété. Guy de Bourgogne, l’âme du complot de Bayeux, s’y est réfugié depuis plusieurs semaines, depuis que l’issue de la bataille du Val-ès-Dunes (1) ne lui laisse plus aucun espoir d’occuper le siège ducal.
– Par la splendeur de Dieu ! s’exclame le Bâtard, j’aurais dû le prendre de vitesse, marcher sur ses traces comme sur la voie d’un sanglier, le talonner, le traquer, le cerner et l’abattre !
Son compagnon, l’autre Guillaume, le fils d’Osbern, hoche la tête.
– Sans doute, Guillaume, sans doute. Mais tu avais bien d’autres chats à fouetter. Il était plus urgent de réduire les dernières résistances, de rabattre l’insolence des Rouennais, de te concilier les prélats, d’instaurer la Trêve de Dieu.
– Et d’asseoir la Paix du Duc pour dissuader l’ouest de toute nouvelle rébellion. C’est vrai, mais en attendant, mon cousin a eu tout loisir d’accumuler armes, vivres et défenseurs pour nous résister !
Et l’île fortifiée qu’occupe Guy de Bourgogne n’est accessible par aucun gué. Pas de pont, bien sûr ! Le seul moyen d’accès reste la voie fluviale, trop hasardeuse. Pas facile en effet de lancer un assaut dans ces conditions : le château est puissant, sa garnison aurait tôt fait de couler ou d’incendier le bateau qui tenterait l’aventure. Les ancêtres du Nord, les rois de la mer eux-mêmes, n’ont pu jadis avoir raison de l’île de Paris… (...)

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 24, décembre 1998 - janvier 1999)



Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas