Patrimoine Normand magazine

 





Trouville sous les pinceaux de Charles Mozin

Charles Mozin- Le quai de Trouville

Trouville sous les pinceaux 
de Charles Mozin de 1825 à 1862


Extrait Patrimoine Normand N°33
Par Karine Trotel Costedoat


Charles Mozin qui a tant marqué son époque et ses contemporains est, aujourd’hui, méconnu du grand public. Pourtant, son nom est indissociable de l’histoire de Trouville qui n’a d’ailleurs jamais cessé de lui en être reconnaissante. Ce sont ses dessins et ses toiles qui ont révélé la petite ville aux touristes et amateurs de bains de mer ; et le succès qu’ils ont rencontré à Paris a largement contribué à faire de Trouville la station balnéaire renommée qu’elle est devenue. Quiconque regarde un Mozin se souvient qu’il le connaît tant son œuvre appartient au patrimoine culturel normand. Car l’artiste n’a pas seulement posé son regard ébloui sur les paysages qu’il exprime, il a découvert tout un monde lié à l’activité maritime et l’a transcrit. Lithographies, dessins, croquis, huiles etc. de Mozin sont des témoignages majeurs sur l’évolution sociale et technique du petit port de pêche qu’a été Trouville au XIXe siècle. (...)

 


Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 33, Eté 2000)




Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas