Patrimoine Normand magazine

 





Une merveille dans un écrin précieux

abonnement magazine

Mont-Saint-Michel

Une merveille dans un écrin précieux


Extrait Patrimoine Normand N°34

Baie du Mont-Saint-Michel

Chanté depuis des siècles, le Mont Saint-Michel provoque toujours autant d’admiration. Et que dire de la baie, car il n’y aurait de Merveille sans ce paysage de géant, infinitude de sable, d’eau et de roches. Nous avons pris le parti de musarder tout autour de la baie pour vous en faire découvrir les sites peu connus, tout en gardant toujours en point de mire le Mont et Tombelaine. Parti pris de promenade, tout simplement, par la route ou par le GR.

Au matin d’une des rares magnifiques journées que ce printemps a bien voulu nous donner, nous voyons apparaître au loin le Mont, émergeant de sa baie, sans brume, superbe. Oui, décidément, la journée s’annonce belle. Sans doute aurons-nous la chance d’apercevoir quelques membres des nombreuses espèces d’oiseaux (52 recensées sans les migrateurs) qui peuplent la baie, de découvrir aussi facilement le Mont et Tombelaine loin de la foule. Paradoxalement, en effet, si le Mont Saint-Michel est surpeuplé lors de la période estivale, la baie, elle, reste à l’écart de cet afflux, et seuls quelques rares curieux s’aventurent sur les petites routes côtières. Bien leur en prend, car les paysages qui s’offrent alors sont déconcertants de beauté et de variété : polders, dunes, pré-salés, grèves, falaises. La richesse de leur faune et de leur flore est insoupçonnée et il est possible de mieux la saisir en suivant un des guides de la baie pour effectuer une randonnée-découverte dans les divers milieux. (...)


Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 34, août-septembre 2000)


Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas