Patrimoine Normand magazine

 





Le Havre : Maison de l'Armateur

maison-de-l`armateur-le-Havre intérieur

Le retour de l’armateur


Extrait Patrimoine Normand N°60
Par Alexandre Vernon

Situé dans le quartier Saint François au Havre, la maison de l’armateur (voir notre article dans Patrimoine Normand n° 59, août 2006) a repris vie définitivement depuis le mois de septembre dernier et elle est désormais ouverte 
au public.

 
Après toute une longue période de misère et de guerre qui vit cette maison sinistrée, abandonnée et à moitié bancale, après la reprise par la ville du Havre et toutes ces années de restauration, dans l’esprit même des artisans et des habitants de l’époque pendant laquelle elle fut construite, la maison de l’armateur a retrouvé son faste d’antan et offre au­jourd’hui un plongeon dans le temps et son plus beau sourire du XVIIIe siècle.
Ni tout à fait un musée, ni tout à fait une habitation particulière, on entre dans cet espace réservé comme un invité privilégié de ses anciens propriétaires, ces riches armateurs qui faisaient négoce avec le monde. Et l’on découvre une certaine ambiance secrète, hors du temps, à nous faire oublier le présent. Autour du puits de lumière et sur cinq niveaux rayonnent les pièces agencées et meublées avec goût, restituant à l’identique le mode de vie d’une famille bourgeoise à une période qui connut de grands bouleversements politiques en même temps qu’un essor économique extraordinaire.
Une entrée charretière faisait office jadis d’entrepôt et d’écurie. Là se situent maintenant l’accueil et la documentation. L’escalier d’honneur nous conduit à l’entresol où se trouve, comme cela était primitivement, le bureau du maître de maison. Une salle plus grande à côté servait de salle de réception. Un grand tableau de marine orne un des murs et rappelle la fonction de cette maison vouée aux aventures maritimes. La cuisine, avec son four à pain, est également à cet étage. Elle comporte des pièces de vaisselle de la première moitié du XIXe siècle comme ces assiettes de la fabrique de faïence havraise Delavigne.
Le premier étage est celui des appartements de la famille avec ses parquets de bois rare et exotique où se trouvent un mobilier et une décoration luxueuse typiques de l’époque. Juste à côté de la salle de musique avec son piano-forte ouvert, prêt à jouer, le grand salon étale ses plus précieuses richesses. On remarquera le portrait de Pierre-Martin Fouache, un tableau de Alexandre Roslin, au-dessus d’une table Régence avec dessus de marbre. La salle à manger en rotonde avec ses bas-reliefs en stuc est d’une rare élégance et se prête volontiers à la conversation. Les chambres sont également à cet étage et présentent une intimité raffinée. Dans les étages, d’autres surprises attendent le visiteur comme cette bibliothèque avec ses livres sur la mer et la navigation de la bibliothèque municipale du Havre, le cabinet des cartes où se trouve un curieux globe planétaire, le cabinet des maquettes au 5e niveau avec celle de l’« Adélaïde », un trois-mâts carré de 1784, le cabinet de curiosités avec quelques trophées des îles lointaines… etc.…

INFOS PRATIQUES 

Horaires d’ouverture :
du 1er avril au 31 octobre inclus :
- De 10 h 00 à 12 h 30 et de 13 h 45 à 18 h 00, tous les jours sauf le mardi, les 1er et 8 mai et le 14 juillet ;
du 1er novembre au 31 mars :
- De 10 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 45 à 17 h 30 tous les jours sauf le mardi, les 11 novembre, 25 décembre et le 1er janvier.
Tarifs : 
Plein tarif : 7 € ; réduit est à 4 €. L’entrée est gratuite pour les moins de 26 ans, les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA et pour tous les
1er samedi de chaque mois.
 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 60Hiver 2006)



 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

MuséoSeine - Il était une fois un fleuve

Publié le : 2 juillet 2017   MuséoSeine Il était une fois un fleuve Extrait Patrimoine Normand N°102 Par Stéphane William Gondoin En 1802, le Premier consul Napoléon Bonaparte visite Le Havre e...

 

Impression, soleil levant

Publié le : 2 juillet 2017   Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872, huile sur toile, 50 × 65 cm, Paris, Musée Marmottan Monet (© Bridgeman Images). Impression, soleil levan...

 

Illustre normand : Louis Malet de Graville

‹ Retour à la rubrique "Illustres Normands"   ILLUSTRE NORMAND Louis Malet de Graville (1438-1516)   Extrait Patrimoine Normand N°101 Caricatures : Guillaume Néel Texte : Stéphane William...

 

Illustre normand : François Ier

‹ Retour à la rubrique "Illustres Normands"   ILLUSTRE NORMAND François Ier (1494-1547)   Extrait Patrimoine Normand N°101 Caricatures : Guillaume Néel Texte : Stéphane William Gon...

 

Le Havre 1517 ! Naissance d’une ville à la Renaissance

Publié le : 2 avril 2017   Le Havre 1517 ! Naissance d’une ville à la Renaissance Extrait Patrimoine Normand N°101 Par Stéphane William Gondoin Le 7 février 1517, le roi François Ie...

 
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas