Patrimoine Normand magazine

 





Le circuit du grès

Eglise de Pleine-Sève Nous voyons ici la jonction entre le chur et la nef, avec à gauche la nef, en petit appareil, irrégulier, avec à la base du silex, et à droite le chur construit au xvie siècle. Blason dun seigneur sculpté ici sur le haut dun contrefort.

Le circuit du grès


Extrait Patrimoine Normand N°25
Par Isabelle Audinet

Dans le pays de Caux, le circuit des grès permet de découvrir un patrimoine inconnu, qui revit grâce à cette initiative.





Exemple de panneau que lon rencontre dans chacun des sites du circuit. Tous les points marquants du village sont présentés, que ce soit lhistorique du site, les édifices intéressants, les utilisatioIl y a plusieurs manières de découvrir une région : aller au gré des chemins et de ses envies ou bien suivre un guide, quelle que soit sa forme. Une heureuse initiative a permis de faire revivre et d’entretenir, dans le Pays de Caux, un patrimoine architectural et culturel qui avait tendance à être négligé. Bien que constitué d’édifices magnifiques, ceux-ci ne sont en effet que « secondaires », éléments d’une architecture vernaculaire et non monumentale. La modernisation a failli détruire ces paysages, au risque de détruire aussi un écosystème équilibré. Heureusement donc que fut mise en place cette initiative à la fois de réhabilitation et de découverte, le « Circuit des Grès ». Nous découvrons à travers cette route nombre de petits villages du Pays de Caux, regroupés autour d’un thème, ou plutôt d’une matière, le grès. Dans chacune des communes du circuit et près de chacun des édifices choisis comme exemple, un panneau explicatif est posé. Par petites touches, nous découvrons donc l’histoire des villages et des sites, les diverses utilisations du grès (dans les édifices religieux, les châteaux, les soubassements des maisons...) et ses périodes d’utilisation (à partir du xve siècle), ainsi que l’architecture des lieux. On ne peut donc que louer ce type d’initiative qui a non seulement permis de raviver le lien social entre les habitants et les différentes communes qui se mobilisent, mais aussi donné la possibilité à des activités, autres qu’agricoles ou artisanales, de survivre dans de petites communautés. Ici un restaurant, là un hôtel... qui se sont installés au centre, près de l’église et de la mare, autrefois si courante, et de nos jours souvent asséchée.
Nous allons donc, à travers quelques sites, quelques édifices, partir à la découverte du grès. (...)

Au centre de son cimetière, plus haut que le niveau du sol aux alentours, sélève léglise de Pleine Sève, construite en grès. Le chur date du xvie siècle, la nef plus basse, fut construite au xviiie
 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 25, Printemps 1999)



Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas