Patrimoine Normand magazine

 





La Hague

(Photo Isabelle Audinet.)

La Hague


Extrait Patrimoine Normand N°29
Par Erik Groult

De Landemer à Omonville-la-Rogue, le pays de Jean-François Millet.
Nous vous proposons aujourd’hui une belle promenade de Landemer à Omonville-la-Rogue. Cet itinéraire est un des nombreux qui sillonnent la Hague, cette terre au bout de la terre. Une terre sculptée par le vent et la mer, aride et abrupte mais aussi verdoyante et ronde.

Empruntons le chemin établi pour les douaniers, jadis aux aguets de la contrebande. Il peut paraître difficile mais il n’en est rien. Descente en douceur, légère montée, détours, quelques pas suffisent pour découvrir un magnifique panorama ou un tout petit paysage digne d’un jardin japonais.
Qui croirait que le grand port de Cherbourg n’est pas très loin, alors que tout autour de nous ce n’est que nature. Une multitude de plantes poussent, s’accrochent entre les rochers à une parcelle de terre parfois grande comme la paume de la main. Elles déploient pour nos yeux toutes une gamme de couleurs en accord avec les lieux car ici rien est laissé au hasard. Leurs parfums subtils s’accordent avec ceux de la mer et du vent, de l’herbe tantôt sèche, tantôt mouillée de la rosée du matin qui par un caprice du relief accidenté n’a pu s’évaporer. Leur beauté si fragile et si frêle tranche avec la masse imposante des rochers. Par moment, nous descendons le sentier et une envie irrésistible nous vient de toucher l’eau car si limpide et fraîche. Devant nous s’étalent les fonds marins. Toute une flore marine s’épanouit sous des reflets turquoises. Nous remontons le chemin et nous surplombons les infractuosités. Ici la mer y creuse des entailles vertigineuses. Les oiseaux nous regardent passer à peine effrayés. Arrêtons-nous un instant ici au bord d’un ruisseau, un jardinier paysager n’aurait pu faire mieux que Dame Nature.
Un peu plus tard, nous rencontrons les restes d’un vieux moulin puis d’un fort. Nous sommes arrivés à Omonville-la-Rogue. A nos pieds le petit port et les voiliers-école prenant la mer… (...)

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 29, octobre-novembre 1999)


Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Jardin des plantes de Coutances

Publié le : 2 juillet 2017   Jardin des plantes de Coutances (© Rodolphe Corbin). JARDIN EN NORMANDIE Coutances en Cotentin : l’éclectisme du Second Empire...

 

Le carnaval de Granville entre à l’UNESCO

Publié le : 03 janvier 2017   Le carnaval de Granville entre à l’UNESCO Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Claire Cartier À la veille de célébrer sa 143e édition, qui aura lieu du...

 

Aéronavale dans les environs de Cherbourg de 1914 à 1918

Publié le : 03 janvier 2017   L’aéronavale dans les environs de Cherbourg de 1914 à 1918 Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Louis Guillotte En 1914, l’Europe est entraînée dans l&r...

 

Bayeux veut porter la Normandie médiévale

Publié le : 18 août 2016   Bayeux veut porter  la Normandie médiévale Extrait Patrimoine Normand N°98 Par Louis Paulin De mieux en mieux structurés et devenus des r&eacut...

 

La Tapisserie de Bayeux en un coup d’œil !

Publié le : 18 août 2016   La Tapisserie en un coup d’œil ! Extrait Patrimoine Normand N°98 Par Louis Paulin C'est l'ambition de la municipalité bayeusaine ! Permett...

 
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas