Patrimoine Normand magazine

 





Un très ancien jeu normand : La Tèque

Le batteur muni de la tèque sapprête à renvoyer la balle que lui envoie le lanceur.

Un très ancien jeu normand : 
la Tèque


Extrait Patrimoine Normand N°37 
Par Yves Loir

« Thèque : Régional (Normandie). Jeu de balle. La thèque est à l’origine du base-ball américain. Bâton que les joueurs utilisent à ce jeu. » C’est la définition que donne le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (Grand Robert, édition 1985) d’un jeu pratiqué dans notre région. S’il désigne le jeu, le mot, souvent orthographié sous la forme « tèque », désignait aussi, selon les endroits, la balle ou le bâton utilisé pour la renvoyer.
 
Ainsi dans son « Essai sur le patois normand de la Hague » (1886) un écrivain local, Jean Fleury, faisait remarquer que si dans le Val-de-Saire « tèque » désignait une balle, dans la Hague le même mot désignait le bâton dont on se servait pour le jeu. Dans son « dictionnaire du français régional de Basse-Normandie » paru en 1989 René Lepelley fait ressortir que le mot « tèque » pour désigner une balle est connu actuellement par au moins 50 % des personnes interrogées dans l’ouest de l’Orne et entre 25 et 50 % dans la Manche, le Calvados et la partie centrale et orientale de l’Orne.
Les nombreux témoignages que nous avons recueillis dans toute la Normandie attestent que le jeu de thèque ou tèque y est pratiqué depuis le début du siècle. Pour les périodes antérieures les sources bibliographiques indiquent une pratique du jeu sous différentes variantes depuis au moins trois siècles. Ces mêmes sources font apparaître que c’était un jeu très courant dans notre région et qui était pratiqué avec passion par les enfants et les jeunes gens.



Il vous reste 68 % de cet article à lire
commander le magazine.
 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 37, février-mars 2001)


Catégories pouvant vous intéresser :

Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas