Accueil | À PROPOS | CONTACT | NOS AUTEURS | INDEX ARTICLES | ANCIENS NUMEROS | ABONNEMENT | AGENDA | LIBRAIRIE | ACTUALITE  | PUBLICITE |  



 
Offre hors série Patrimoine Normand
J'EN PROFITE !

 
 

 

 



Inscrivez vous à notre Newsletter et recevez régulièrement un point sur toute notre actualité

 

 

Drapeau normand

ACTUALITÉS



Normandie Tourisme
 

La Manche

Calvados

Orne

Seine-Maritime

Eure

Châteaux en Normandie


Jardins normands

Randonnées


Histoire Normandie


Normandie gallo-romaine

Vikings en Normandie

Moyen-Age

Seconde Guerre mondiale en Normandie


Tradition Normandie


Faune de Normandie

Plantes en Normandie

Arbres en Normandie

Ornithologie

Mobilier normand


Normandie Terroir
 

Produits du terroirs normand

Cuisine normande


Normandie Culture
 

Costumes traditionnels normands

Littérature Normandie

Langue normande

Musique normande

Jeux traditionnels normands


Architecture



 
Suivez Patrimoine Normand sur Facebook






 

 


*ABCDEFGHIJLMNOPQRSTUVYZ

Le Havre, « cité médiévale » ?


Le prieuré de Graville, principal monument médiéval havrais. Il est bâti sur la falaise morte dominant l'estuaire de la Seine.

Le Havre, « cité médiévale »? 
Le passé méconnu de la Porte Océane


Extrait Patrimoine Normand N°82
Par Stéphane William Gondoin

Statue de François Ier par R. A. Duparcq. Le fondateur de la ville du Havre n`imaginait sans doute pas le développement futur de sa création.

Le Havre fêtera en 2017 le cinquième centenaire de sa fondation par le roi François Ier. Ville jeune donc, au regard des longévités caennaise ou rouennaise. Mais les racines de la dernière née des grandes cités normandes, sont bien plus profondes qu'il n'y paraît de prime abord. Présentation du « Havre » avant Le Havre.

« Vous avons donné et donnons plain pouvoir et auctorité de faire construire ledit hâvre et fortifficacion au lieu de Grasse ». Par ce trait de plume, François Ier engage les travaux pour la construction du port du Havre et métamorphose à jamais la géographie de la pointe de Caux. La graine semée ce 7 février 1517, à l'emplacement de l'actuel quartier Notre-Dame, entame bientôt une croissance effrénée en direction du nord et de l'est. Au fil des siècles, la ville déborde de ses enceintes fortifiées successives, costumes devenus chaque fois trop étroits pour ses ambitions nouvelles et que l'on se doit d'agrandir. Rien n'arrête les irrésistibles tentacules urbaines. Patiemment, elles grignotent les terrains marécageux environnants et finissent par enserrer les anciennes paroisses de la plaine alluviale : les habitants d'Ingouville, de Graville, de Leure deviennent havrais. Toujours insatiable, la cité se lance alors à l'assaut de la falaise morte dominant l'estuaire de la Seine et colonise le plateau. Les communes de Sanvic, de Bléville et de Rouelles sont annexées. Chacune de ces entités existait pourtant des siècles avant la fondation du Havre. En les absorbant, la Porte Océane est devenue dépositaire de leur mémoire. L'histoire médiévale du Havre se lit dans celle de ses quartiers.

Prieuré de Graville. Chevaliers au combat, tels Guillaume Malet à Hastings.

 

Prieuré de Graville. Le cavalier au cimeterre.

Guillaume Malet, premier « Havrais »

La première figure historique de la pointe de Caux à réellement émerger des brumes du passé, est un certain Guillaume Malet (parfois aussi Mallet), seigneur de Graville. On ignore ce que signifie ce surnom, objet de bien des débats. Son origine est peut-être à rechercher du côté du latin « malleatus » (battu au marteau, forgé) ou de l'ancien français « maleit » (maudit). On avance aussi parfois le sens de « messager ». Il figure parmi les témoins d'une demi-douzaine d'actes ducaux entre 1035 et 1071, date probable de sa mort. Il est le seul compagnon de Guillaume le Conquérant à posséder des biens en Angleterre avant les évènements de l'année 1066. Il apparaît donc dans le Domesday Book, cet énorme recensement des propriétés foncières britanniques compilé en 1086, comme détenteur de sept manoirs « au temps du roi Édouard [le Confesseur] » (1042/1043-1066). Ses domaines sont situés dans le Lincolnshire, au nord-est du royaume. On y trouve notamment la terre de Rothwell (Rodewelle en vieil anglais), qui partage étrangement son étymologie avec le quartier havrais de Rouelles (Rodeuvella).

Plaque apposée dans l`Abbaye-aux-Hommes de Caen, en 1927. On remarque parmi tous ces éminents ressortissants britanniques, nombre de descendants des vainqueurs d`Hastings, et notamment de Guillaume Ma


Guillaume Malet est décrit vers 1070 par le poète Gui d'Amiens comme « partim normannus et anglus » (mi-normand, mi-anglais). Ses origines sont inconnues précisément, mais les historiens pensent que son père était normand et sa mère anglo-saxonne. La légende le rattache à la puissante famille des earldormen (comtes) de Mercie. Guillaume Malet participe le 14 octobre 1066 à la bataille d'Hastings. Selon  Wace, dans son « Roman de Rou » rédigé au XIIe siècle, il se trouve en bien fâcheuse posture au cœur de la mêlée : « Avec l'épée qui étincelle, il livre aux Anglais un rude combat. Mais ils lui perforent son cheval sous lui et il va être tué, lorsque survient le sire de Montfort et le seigneur Guillaume de Vez Pont. Avec la grande troupe qu'ils ont, ils viennent hardiment à sa rescousse et y perdent nombre de leurs gens. Ils font monter aussitôt Malet sur un destrier frais. » Au soir du bain de sang, si l'on en croit deux textes contemporains, Guillaume le Bâtard confie à Malet la mission d'inhumer la dépouille du malheureux Harold de Wessex, le roi vaincu : « Il prend le corps du roi, l'ensevelit et pose une pierre sur laquelle il écrit : Sur ordre du duc, repose ici roi Harold, afin de garder le rivage et la mer » (Gui d'Amiens).
Guillaume Malet reçoit pour prix de sa fidélité plus de 600 domaines dans l'Angleterre fraîchement conquise. Il devient ainsi l'un des plus riches propriétaires du pays. Mais lors de la rédaction du Domesday Book, en 1086 donc, c'est son fils, Robert Malet, qui en est le détenteur. Guillaume a pour sa part subi un échec cuisant en perdant York (1069) et a sans doute trouvé la mort au cours de l'année 1071, en menant la lutte contre les derniers foyers de la rébellion saxonne à l'occupant normand.

Guillaume Malet -domesday - book


Au fil des siècles, deux branches distinctes de la famille Malet avec d'innombrables ramifications, s'épanouissent de part et d'autre de la Manche. La branche française aînée s'éteint en 1516, avec la mort de l'amiral Louis Malet de Graville. Un an seulement avant la fondation du Havre... Les multiples branches anglaises fleurissent encore de nos jours.

Il vous reste 53 % de cet article à lire
commander le magazine.

 
  

• Autres fiches pouvant vous intéresser :
Impression, soleil levant
Illustre normand : Louis Malet de Graville
Illustre normand : François Ier
Le Havre 1517 ! Naissance d’une ville à la Renaissance
Les premiers photographes normands


• Catégories liées :
le havre
histoire


Commentaires sur cette fiche :

Posté le 13-07-2012, par GeorgesLehavrais (Note : 10/10)

merci !

Page 1
Laissez un commentaire sur cette fiche :
Nom ou pseudo :
Notez cette fiche : /10
Commentaire :
Recopiez le caractère suivant dans le champ :
  (Obligatoire)

Les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits par les conditions d'utilisation du service. Vous pouvez être identifié(e) par votre adresse internet si quelqu'un porte plainte.



Patrimoine Normand 103


PATRIMOINE NORMAND N°103

Feuilleter patrimoine normand

Derniers articles


ABONNEZ-VOUS
et profitez d'uneoffre 
 exeptionnelle

-40%

4 numéros

24
au lieu de 40,00€

S'ABONNER
 
 Acheter d'anciens numéros


LibrairiE NORMANDe


événements

 

agenda culturel normandie

Agenda pour vos sorties culturelles en Normandie. Cliquez ici.

 

ESPACE ANNONCEURS

 
Manufacture Bohin Fondation Claude Monet - Giverny
abbaye de Montivilliers Musée de l`horlogerie
Saint-Lo Musée de Normandie
Honfleur Musée Canel
Abbayes Normandes
Compagnie Theatre des Trois gros Publicité magazine normandie


Les RUBRIQUES


Michel de Decker
Cheval Normandie
cuisine normande
Deauville histoire
Illustres normands
Fondation du Patrimoine

Livres sur la Normandie
Offre hors série Patrimoine Normand
J'EN PROFITE !
 
 

Espace Annonceurs

CLIQUEZ ICI

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal, la solution de paiement sécurisée du web, nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste


Livraison

Réseaux sociaux

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais    par courriel
standard : 02 50 08 78 5