Accueil | À PROPOS | CONTACT | NOS AUTEURS | INDEX ARTICLES | ANCIENS NUMEROS | ABONNEMENT | AGENDA | LIBRAIRIE | ACTUALITE  | PUBLICITE |  


 

 
 

 

 



Inscrivez vous à notre Newsletter et recevez régulièrement un point sur toute notre actualité
Drapeau normand
*ABCDEFGHIJLMNOPQRSTUVYZ

Illustre normand : Charlotte Corday


abonnement magazine

‹ Retour à la rubrique "Illustres Normands"  

Charlotte Corday

ILLUSTRE NORMAND

Charlotte Corday,

l'âme vengeresse  (1768-1793)
 

Extrait Patrimoine Normand N°88

Caricatures : Guillaume Néel

Texte : Stéphane William Gondoin

 

 

Née le 27 juillet 1768 à Saint-Saturnin-des-Ligneries, tout près de la ville épiscopales de Sées, Marie Anne Charlotte de Corday appartient à la petite noblesse normande et descend de Pierre Corneille. Nous avons donc réuni sur cette même page deux lointains parents. Éduquée à l'abbaye-aux-Dames de Caen, Charlotte est à la fois pieuse et imprégnée des idées des Lumières. Horrifiée par les excès de la Terreur, elle décide d'assassiner Jean-Paul Marat, qu'elle juge responsable de toutes les dérives. Montée à Paris, elle obtient une audience avec lui le 13 juillet 1793. Malade, le révolutionnaire la reçoit dans sa baignoire. Une lame sort du corsage de la belle et la légende est en marche. Aussitôt maîtrisée, arrêtée et jugée, elle est enfermée à la Conciergerie. De sa cellule, elle écrit à son père :    “ Pardonnez-moi, mon cher papa, d'avoir disposé de mon existence sans votre permission […] N'oubliez pas ce vers de Corneille (ndlr : Thomas Corneille, frère de Pierre Corneille) : Le crime fait la honte, et non pas l'échafaud ! ” Sa tête tombe le 17 juillet suivant, dix jours avant ses 25 ans.

 

 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 88Janvier 2014)



• Autres fiches pouvant vous intéresser :
Illustre normand : Thomas Pesquet
Illustre normand : Guillaume Le Gentil de la Galaisière
Illustre normand : Louis Malet de Graville
Illustre normand : François Ier
Illustre normand : Arcisse de Caumont


• Catégorie liée :
illustres normands


Commentaires sur cette fiche :

Posté le 31-03-2014, par Camembert Tourisme (Note : 5/10)

Petite précision : Charlotte Corday a été baptisée à l'église Saint-Saturnin-des-Ligneries à Ecorches, tout près de la maison où elle est née, dans le village des Champeaux en Auge (assez loin de Sées tout de même...). Elle a grandi aux Champeaux en Auge, mais aussi au Renouard où habitait son oncle (Château du Renouard) et ses grand-parents (manoir de Cauvigny). Ce n'est que plus tard qu'elle fut envoyée à Caen. Amicalement

Page 1
Laissez un commentaire sur cette fiche :
Nom ou pseudo :
Notez cette fiche : /10
Commentaire :
Recopiez le caractère suivant dans le champ :
  (Obligatoire)

Les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits par les conditions d'utilisation du service. Vous pouvez être identifié(e) par votre adresse internet si quelqu'un porte plainte.
 
J'EN PROFITE !
 
 

Espace Annonceurs

CLIQUEZ ICI

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal, la solution de paiement sécurisée du web, nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste


Livraison

Réseaux sociaux

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais    par courriel
standard : 02 50 08 78 5