Accueil | À PROPOS | CONTACT | NOS AUTEURS | INDEX ARTICLES | ANCIENS NUMEROS | ABONNEMENT | AGENDA | LIBRAIRIE | ACTUALITE  | PUBLICITE |  


 

 
 

 

 



Inscrivez vous à notre Newsletter et recevez régulièrement un point sur toute notre actualité
Drapeau normand
*ABCDEFGHIJLMNOPQRSTUVYZ

Le Débarquement et la bataille de Normandie vus par les collabos !


Publié le : 10 mai 2014
 
France vichy - presse-d`occupation

Bombardements,
Débarquement et bataille de Normandie.

Information et désinformation dans la France occupée


Extrait du Hors Série Normandie 44
Par Stéphane William Gondoin

Au second semestre de l'année 1943, l'ouverture d'un second front à l'ouest de l'Europe apparaît comme inéluctable et les seules incertitudes concernent la date et le lieu. La majorité de la population normande est lasse de cette guerre qui semble sans fin et espère qu'elle s'achèvera bientôt par la libération du pays. Certains continuent en revanche à espérer la victoire finale de l'Allemagne et mettent tout en œuvre pour qu'elle y parvienne. Il faut dire qu'ils ont beaucoup à perdre...

 

Pour ces Français qui ont assisté les Allemands quatre ans durant, cela laisse augurer de jours - très - difficiles : l'heure des comptes approche... La crainte générale tient dans cette phrase de Pierre Laval : « Si les Allemands sont battus, je serai pendu ». Avec un zèle sans faille, les chantres de la collaboration s'emploient donc à stigmatiser les bombardements alliés, mettant systématiquement en avant les destructions et les souffrances des populations civiles. Tout est soigneusement filtré, présenté, manipulé par les services de la propagande. Les Actualités Françaises, Radio Paris, les journaux comme l'Ouest-Éclair, le Petit-Havre ou Le Matin, ne cessent ne cessent de haranguer les foules, de louer la solidité du Mur de l'Atlantique et la puissance des armées allemandes, présentées comme les « défenseurs de l'Europe ». Les personnalités historiques comme Jeanne d'Arc ou Vauban servent d'emblèmes, eux qui en leur temps luttaient contre les Anglais... Cette « collaboration intellectuelle » a une « voix d'or » et un visage emblématique : Philippe Henriot, qui sera abattu par la Résistance le 28 juin 1944.
Lorsque l'offensive débute, on minimise les succès alliés, on multiplie les propos triomphants, on met en avant les captures de prisonniers, on se réjouit des bombardements sur Londres à coups de V1...

 



Les bombardements de Paris et de Rouen, par France Actualités sur le site de l'INA :




Avant le Débarquement : l'Europe « à l'abri » du Mur de l'Atlantique sur le site de l'INA



« L'invasion anglo-américaine » par la propagande de Vichy sur le site de l'INA


La presse sous l`occupation


• Autres fiches pouvant vous intéresser :
Grand Bunker de Ouistreham : le musée du Mur de l’Atlantique
Magie de la 3D - Les grands monuments normands ressuscités !
Musée du Débarquement d'Utah Beach
Rétrospective du 70e anniversaire du débarquement en Normandie
Restauration d’un char de la Libération


• Catégorie liée :
seconde guerre mondiale


Commentaires sur cette fiche :

Aucun commentaire pour le moment
Page
Laissez un commentaire sur cette fiche :
Nom ou pseudo :
Notez cette fiche : /10
Commentaire :
Recopiez le caractère suivant dans le champ :
  (Obligatoire)

Les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits par les conditions d'utilisation du service. Vous pouvez être identifié(e) par votre adresse internet si quelqu'un porte plainte.
 
J'EN PROFITE !
 
 

Espace Annonceurs

CLIQUEZ ICI

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal, la solution de paiement sécurisée du web, nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste


Livraison

Réseaux sociaux

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais    par courriel
standard : 02 50 08 78 5