Accueil | À PROPOS | CONTACT | NOS AUTEURS | INDEX ARTICLES | ANCIENS NUMEROS | ABONNEMENT | AGENDA | LIBRAIRIE | ACTUALITE  | PUBLICITE |  


 

 
 

 

 



Inscrivez vous à notre Newsletter et recevez régulièrement un point sur toute notre actualité
Drapeau normand
*ABCDEFGHIJLMNOPQRSTUVYZ

Sel en Normandie - Une histoire poivrée !



abonnement magazine


Publié le : 16 août 2016
 
Sel de Normandie

Le sel en Normandie

Une histoire poivrée !
Extrait Patrimoine Normand N°98
Par Laurent Ridel

Leur taille minuscule est sans rapport avec leur importance. Les cristaux de sel n’ont pas 
seulement alimenté les Normands ; ils ont aussi nourri leurs colères, des trafics et les caisses 
du roi. La Normandie produisait autrefois du sel. Depuis une dizaine d’années, l’écomusée de la baie du mont Saint-Michel relance cette activité en renouant avec les méthodes 
des anciens producteurs, les sauniers. 


À l’intérieur d’une maisonnette au toit de chaume, Jean-Yves Cocaign, conservateur de l’écomusée, fait bouillir un bac rempli d’une eau saumâtre. Il s’excuse presque : « À  l’ouverture du site, en 2001, on chauffait au bois, mais la fumée produite rendait l’air irrespirable pour les visiteurs dans le bâtiment. Maintenant, on chauffe au gaz ». Au-dessus de l’eau, une écume se forme que Jean-Yves Cocaign élimine à l’aide d’un petit râteau plat. 
Pendant le processus, Christelle, l’animatrice, donne les explications au petit groupe de touristes. Elle tend une bouteille remplie d’un liquide couleur bière ou cidre. « De la brune » explique-t-elle. Pas question d’en boire, c’est une eau particulièrement concentrée en sel, bien plus que celle de la mer. C’est cette même eau qui, peu à peu, s’évapore dans le bac surveillé par Jean-Yves Cocaign. Sa teinte si particulière tient au fait d’avoir été filtrée à trave...


Il vous reste 87 % de cet article à lire
- commander ce magazine.

 


Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 98Juillet-Août-Septembre 2016)


 

• Autres fiches pouvant vous intéresser :
Jardin des plantes de Coutances
Les premiers photographes normands
Le savoir-faire des enlumineurs
Restauration de vitraux
Le carnaval de Granville entre à l’UNESCO


• Catégories liées :
savoir-faire
la manche
mont saint-michel


Commentaires sur cette fiche :

Aucun commentaire pour le moment
Page
Laissez un commentaire sur cette fiche :
Nom ou pseudo :
Notez cette fiche : /10
Commentaire :
Recopiez le caractère suivant dans le champ :
  (Obligatoire)

Les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits par les conditions d'utilisation du service. Vous pouvez être identifié(e) par votre adresse internet si quelqu'un porte plainte.
 
J'EN PROFITE !
 
 

Espace Annonceurs

CLIQUEZ ICI

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal, la solution de paiement sécurisée du web, nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste


Livraison

Réseaux sociaux

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais    par courriel
standard : 02 50 08 78 5