Patrimoine Normand magazine




La Tapisserie de Bayeux en un coup d’œil !


abonnement magazine


Publié le : 18 août 2016
 
Tapisserie de Bayeux

La Tapisserie en un coup d’œil !


Extrait Patrimoine Normand N°98
Par Louis Paulin

C'est l'ambition de la municipalité bayeusaine ! Permettre aux visiteurs de découvrir ou 
redécouvrir les 70 mètres de cette broderie millénaire en un seul regard. Aujourd'hui présentée en « U », la Telle du Conquest se déploiera bientôt en « V ». Un projet ambitieux qui s'accompagne d'une modernisation de son écrin et d'une transformation du musée en un centre européen de compréhension du Moyen Âge.


D'ici la fin de l'année, la Tapisserie de Bayeux aura été vue par 15 millions de personnes (dont 5 millions de Britanniques) depuis 1983 et son entrée dans le centre Guillaume-le-Conquérant, l'ancien grand séminaire. Si, à l’heure des tablettes numériques et de l’offre touristique et culturelle surabondante, ce morceau de tissu de 70,34 m conserve un pouvoir de séduction et d’attractivité toujours aussi fort, avec en moyenne 380 000 à 400 000 visiteurs chaque année, il est du devoir de ses protecteurs de le renouveler.
« Tout cela est très fragile », précise Loïc Jamin, maire-adjoint en charge des musées, du tourisme et de la promotion de la ville de Bayeux. « Au début des années 90, nous pouvions aisément compter sur 400 000 entrées annuelles. Nous avons même accueilli 500 000 visiteurs en 1994. Aujourd’hui, nous essayons péniblement d'atteindre la barre des 380 000. Il ne faut pas se voiler la face : la porte d’entrée touristique du Bessin demeure le Débarquement, à 85%. Une fois sur place, les touristes peuvent éventuellement en profiter pour l’admirer, mais la Tapisserie ne se suffit plus à elle-même. Elle n’est plus un motif unique de voyage. Il faut savoir que Bayeux est le plus souvent cité à travers le monde pour... sa broderie. »
Depuis longtemps, une piste semble toute tracée pour relancer l'intérêt pour l’œuvre : modifier sa présentation. Revenir à une expos...


Il vous reste 75 % de cet article à lire
- commander ce magazine.

 


Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 98Juillet-Août-Septembre 2016)


 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Randonnée à Villers-sur-Mer

Publié le : 2 juillet 2017   Les falaises des Vaches Noires, hérissées de pics et creusées de ravins (© Julien Boisard). À vos marques, prêts, randonnez !...

 

MuséoSeine - Il était une fois un fleuve

Publié le : 2 juillet 2017   MuséoSeine Il était une fois un fleuve Extrait Patrimoine Normand N°102 Par Stéphane William Gondoin En 1802, le Premier consul Napoléon Bonaparte visite Le Havre e...

 

Impression, soleil levant

Publié le : 2 juillet 2017   Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872, huile sur toile, 50 × 65 cm, Paris, Musée Marmottan Monet (© Bridgeman Images). Impression, soleil levan...

 

Grand Bunker de Ouistreham : le musée du Mur de l’Atlantique

Publié le : 31 mars 2017   Le musée attire chaque année de nombreux vétérans avec leur famille, des reconstitueurs passionnés et des militaires des pays alliés (© Grand Bunker)....

 

Le savoir-faire des enlumineurs

Publié le : 3 janvier 2017   Le savoir-faire des enlumineurs Artistes du fond des âges Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Stéphane William Gondoin Jusqu’au 19 mars 2017, le musée de...

 
 
 
 
 
 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 106
N°106

Juillet-Août-Septembre 2018

LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS