Patrimoine Normand magazine




Claude Du Vall : le bandit normand


abonnement magazine

Publié le : 30 mars 2017
 
Claude Du Vall séduisant une victime sur la route. D`après un tableau  anglais du XIXe siècle ( Manchester Art Gallery).

Claude Du Vall séduisant une victime sur la route. D'après un tableau anglais du XIXe siècle (© Manchester Art Gallery).
 

Le bandit normand
qui sut charmer l'Angleterre


Extrait Patrimoine Normand N°101
Par Serge Van Den Broucke

Au XVIIe siècle, un jeune normand intrépide, Claude Du Vall – que l'on écrit parfois Duval - partit en Angleterre pour y chercher l'aventure. Devenu bandit de grand chemin, détrousseur des riches et ardent séducteur, il fit chavirer les cœurs des dames de la bonne société par son audace et son charme. Voici le destin incroyable de l'élégant voleur dont la hardiesse fit une véritable légende.
 

Pour le royaume de France, l'an 1643 marqua de grands bouleversements : Louis XIII rendit son âme à Dieu, laissant le trône à son fils, un petit garçon qui n'avait pas encore cinq ans et qui deviendrait le Roi-Soleil. La régence fut aussitôt assurée par sa mère, Anne d'Autriche. L'effrayante guerre de Trente Ans, qui avait commencé dès 1618 et dans laquelle la France s'était engagée en 1635, faisait toujours rage, avec son cortège d'horreurs et de massacres. Dans nombre de provinces, la famine était endémique, et des foyers de peste surgissaient ça et là. En Normandie, l'épidémie avait duré près de vingt ans, depuis qu'elle était apparue à Bayeux en 1619. Et puis il y avait eu la violente révolte des Nu-Pieds, motivée par une injuste augmentation de l'impôt sur le sel, réprimée avec la plus grande cruauté par le colonel Jean de Gassion, qui massacra les habitants d'Avranches et fit longuement torturer les meneurs en place publique à Caen et à Rouen. Pendant ce temps-là vivait dans la bourgade de Domfront un couple bien paisible, honnête et de bonne réputation : Pierre Du Vall et son épouse, Marguerite de la Roche. Pierre était meunier. Marguerite, fille d'un tailleur, s'occupait du foyer et fut bien...

Il vous reste 88 % de cet article à lire
commander ce magazine.

 


Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 101, Avril-Mai-Juin 2017)


 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Alençon, ville gourmande

Publié le : 2 juillet 2017   Sur le marché d'Alençon. La pomme dans tous ses éclats pour Dominique Morineau (© Jean-Luc Péchinot). VILLE GOURMANDE ALEN&Cce...

 

Le Havre 1517 ! Naissance d’une ville à la Renaissance

Publié le : 2 avril 2017   Le Havre 1517 ! Naissance d’une ville à la Renaissance Extrait Patrimoine Normand N°101 Par Stéphane William Gondoin Le 7 février 1517, le roi François Ie...

 

Les premiers photographes normands

Publié le : 31 mars 2017   Vue générale de la cathédrale de Rouen par Edmond Bacot, vers 1852-1854. Tirage sur papier salé à partir d’un négatif verre (© The Metropolitan Museum of...

 

Grand Bunker de Ouistreham : le musée du Mur de l’Atlantique

Publié le : 31 mars 2017   Le musée attire chaque année de nombreux vétérans avec leur famille, des reconstitueurs passionnés et des militaires des pays alliés (© Grand Bunker)....

 

Les espions de la reine d'Angleterre à Rouen

Publié le : 03 janvier 2017   Les espions de la reine d'Angleterre à Rouen Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Serge Van Den Broucke Alors qu'en 2016 a été partout célébré...

 
 
 
 
 
 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 104
N°104

Janvier-Février-Mars 2018 ABONNEZ-VOUS ! Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-40%

4 numéros

24
au lieu de 40,00€

Paiements boutique en ligne
 

LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS