Patrimoine Normand magazine




Les premiers photographes normands


abonnement magazine

Publié le : 31 mars 2017
 
Cathédrale de Rouen

Vue générale de la cathédrale de Rouen par Edmond Bacot, vers 1852-1854. Tirage sur papier salé à partir d’un négatif verre (© The Metropolitan Museum of Art sous licence CC0 1.0).
 

Les premiers photographes normands


Extrait Patrimoine Normand N°101
Par Laurent Ridel

« On pourrait à l’aide d’une loupe compter les feuilles des arbres, les ardoises des toits, les cordages des navires, les lettres d’une affiche », s’enthousiasme un journaliste devant une plaque de cuivre qui circule de main en main. Dessus figure une représentation monochrome du bassin du Commerce, au Havre. En ce 20 septembre 1839, dans le foyer du théâtre, une soixantaine de personnes assistent à leur première démonstration de photographie. Les Normands adoptent aussitôt cette invention, révolutionnaire à plus d’un titre.
 

Un engouement immédiat

De semblables démonstrations ont lieu ce même mois de septembre à Rouen et à Caen. Le nouveau médium se diffuse à la vitesse des locomotives à vapeur, qui commencent à circuler dans le pays. Un mois plus tôt seulement, le physicien Arago divulguait les secrets de l’invention lors d’une séance solennelle devant les Académies des Sciences et des Beaux-Arts réunies. On ne l’appelle pas encore photographie (« l’écriture par la lumière »), mais daguerréotype, du nom de son inventeur, le Parisien Louis Daguerre. Les manuels d’instruction et les articles de journaux se chargent d’expliquer et de diffuser le procédé qui, pour beaucoup, relève de la magie. Dans le monde entier, jusqu’aux États-Unis, des hommes rêvent de composer à leur tour leurs propres images. Dans les boutiques d’optique, ces amateurs commandent leur premier appareil photo, une grosse boîte en bois augmentée d’un objectif en cuivre. Parmi ces clients, des Normands bien sûr. Fin août 1839, Paul Dubourg, magistrat et peintre à ses heures per...

Il vous reste 87 % de cet article à lire
commander ce magazine.

 


Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 101, Avril-Mai-Juin 2017)


 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Le Havre 1517 ! Naissance d’une ville à la Renaissance

Publié le : 2 avril 2017   Le Havre 1517 ! Naissance d’une ville à la Renaissance Extrait Patrimoine Normand N°101 Par Stéphane William Gondoin Le 7 février 1517, le roi François Ie...

 

Grand Bunker de Ouistreham : le musée du Mur de l’Atlantique

Publié le : 31 mars 2017   Le musée attire chaque année de nombreux vétérans avec leur famille, des reconstitueurs passionnés et des militaires des pays alliés (© Grand Bunker)....

 

Claude Du Vall : le bandit normand

Publié le : 30 mars 2017   Claude Du Vall séduisant une victime sur la route. D'après un tableau anglais du XIXe siècle (© Manchester Art Gallery).   Le band...

 

Le savoir-faire des enlumineurs

Publié le : 3 janvier 2017   Le savoir-faire des enlumineurs Artistes du fond des âges Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Stéphane William Gondoin Jusqu’au 19 mars 2017, le musée de...

 

Restauration de vitraux

Publié le : 03 janvier 2017   Du verre à la lumière  Des vitraux rajeunis de cent ans Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Virginie Michelland Pour le croyant ou le simple visiteur, observer les vitraux...

 
 
 
 
 
 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 105
N°105

Avril-Mai-Juin 2018

LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS