Accueil | À PROPOS | CONTACT | NOS AUTEURS | INDEX ARTICLES | ANCIENS NUMEROS | ABONNEMENT | AGENDA | LIBRAIRIE | ACTUALITE  | PUBLICITE |  


 

 
 

 

 



Inscrivez vous à notre Newsletter et recevez régulièrement un point sur toute notre actualité
Drapeau normand
Normandie 1944
 

La Seconde Guerre mondiale en Normandie 
Hors Série Patrimoine Normand. Parution le 15 mai 2014.

Dans le cadre du 70ème anniversaire du débarquement et de la bataille de Normandie, le magazine Patrimoine-Normand à réaliser un hors-série de 120 pages intitulé "La Seconde Guerre mondiale en Normandie".
 


Il y a 70 ans de cela, des dizaines de milliers d'hommes et de femmes traversaient la Manche pour monter à l'assaut de la « forteresse Europe », alors sous domination nazie. Sur les ponts des navires composant l'armada, aux commandes des avions vrombissant au-dessus des côtes normandes, parmi les soldats tombant du ciel ou courant sur les plages vers un mur de feu, une large majorité d'Américains, de Britanniques et de Canadiens, mais aussi des Polonais, des Tchécoslovaques, des Belges, des Néerlandais, des Australiens, des Français... Une « tour de Babel » volante et flottante, réunie pour restaurer la liberté sur un continent plongé dans les ténèbres.

Ces événements sanglants du printemps 1944 sont évidemment au cœur du numéro exceptionnel de Patrimoine Normand. Mais pas seulement : nous avons souhaité aller bien au-delà du Débarquement et de la terrible bataille qui s'ensuivit, pour vous proposer un panorama complet de la Normandie dans la Seconde Guerre mondiale, depuis le début des hostilités en 1939, jusqu'aux grands bombardements du Havre, au mois de septembre 1944. Nous vous invitons donc à vous engouffrer dans le sillage des blindés de Rommel, qui déferlèrent jusqu'à Cherbourg en juin 1940. Nous vous convions à partager le quotidien difficile de nos parents et de nos grands-parents, confrontés aux brimades de l'occupant, aux privations, au racisme, à la mort, toujours omniprésente. Et puis, il y a la Résistance et... la collaboration, sous toutes ses formes... Vous découvrirez les premières opérations militaires d'envergure menées par les Alliés sur le sol normand : Bruneval en février 1942 et Dieppe en août de cette même année. Nous vous emmènerons alors dans les airs et sur mer à l'attaque du Mur de l'Atlantique, puis dans le bocage bas-normand, où la conquête de chaque pouce de terrain exigea sont tribut de vies humaines. Nous regarderons enfin le déroulement des opérations à travers les yeux de la presse d'occupation, avant d'analyser dans quelles conditions furent inhumées les victimes des affrontements. vous trouverez également plusieurs pages consacrées aux musées et aux manifestations organisées.

En ces temps difficiles et incertains, il convient plus que jamais de se souvenir du sacrifice de tous ces combattants disparus, petits gars du Kentucky, du Yorkshire ou de l'Alberta, à qui la France devait auparavant paraître tellement lointaine et exotique. Il nous faut également honorer les derniers survivants, auxquels nous ne dirons jamais assez combien ils nous sont précieux. Au milieu des ruines d'une province dévastée, la raison de tant de peines, de tant de souffrances et de deuils, tient en ce seul mot : Liberté ! Espérons que nous soyons désormais assez mûrs pour retenir les plus rudes leçons de notre passé.


 

seconde guerre mondiale normandie

AU SOMMAIRE :


- Actualités
- 1940, l'année terrible
- 1942, la Normandie déjà
- Les préparatifs d'Overlord
- 6 juin 1944, le Débarquement
- Sword beach
- Juno beach
- Gold beach
- Omaha beach
- Utah beach
- La bataille de Normandie
- Bombardements, Débarquement
  et bataille de Normandie
  vus par la presse d'Occupation

- Libérée, mais dévastée
- Cimetières militaires en Normandie
- Guide des musées et mémoriaux
- Biblio

Prix : 11€ 
Commander cet ouvrage.

 

articles du hors série Normandie 44

1940, l'année térrible

Mai 1940. Voilà huit mois que le Royaume-Uni et la France sont officiellement en conflit avec l'Allemagne d'Adolf Hitler. Une guerre étrange, sans grand affrontement direct entre les puissances belligérantes, que les Britanniques nomment volontiers the phoney war et le français drôle de guerre. Le calme avant la tempête.
 

en savoir +

1942, la Normandie déjà

Décembre 1941 est l'un des mois les plus importants de la Seconde Guerre mondiale. Sur le front de l'Est, les Allemands sont stoppés à portée de canons de Moscou. [...]

 

en savoir +
 

Les préparatifs d'Overlord

Le débarquement sur les plages de Normandie est le fruit de longs mois de préparation. La mise au point de cette offensive bénéficie de multiples enseignements, obtenus au prix du sang lors des opérations alliées antérieures de la Seconde Guerre mondiale.

 
en savoir +





Le Débarquement plage par plage
 

Sword beach

Sword Beach est la plage de débarquement située la plus à l'est du dispositif allié, à seulement quinze kilomètres au nord de Caen, objectif des Britanniques pour la soirée du 6 juin 1944. Mais cet assaut amphibie, bien que couplé à une importante opération aéroportée menée par la 6e division aéroportée britannique, ne permet pas de remplir l’essentiel des missions prévues : l’intégralité de la ville de Caen ne tombera aux mains des Alliés que le 19 juillet.

 
en savoir +
 

Juno beach

Situés au centre des trois secteurs dédiés aux forces du Commonwealth, les Canadiens débarquent à l'aube sur une terre dont beaucoup de leurs ancêtres sont originaires. Leur dernière incursion en Normandie, à Dieppe le 18 août 1942, s'est soldée par un échec cuisant. Ils ont maintenant à relever un défi de taille : s’emparer d’une plage puissamment défendue par les Allemands, alors que la tempête fait encore rage dans la Manche.

 
en savoir +
 

Gold beach

Afin d’assurer une partie de l’approvisionnement des troupes alliées engagées en Normandie, les Britanniques on besoin de sécuriser deux villages : Arromanches et Port-en-Bessin, qui doivent être pris à revers le Jour J. Le 30e corps d’armée du lieutenant general Bucknall a pour tache de prendre pied le long d’un littoral défendu par une succession de points d’appui fortifiés allemands.

 
en savoir +


 

Omaha beach

Pendant près d’une demi-journée, les forces américaines manquent d’être rejetées à la mer par les défenseurs allemands postés sur le plateau dominant la côte, ainsi que sur la falaise de la pointe du Hoc. Les pertes des assaillants sont telles que le débarquement en hommes et en matériel est temporairement suspendu, faisant craindre l’échec total de toute l’opération Overlord.

 
en savoir +


 

Utah beach

Les Alliés estiment à juste titre que la réussite du débarquement sur Utah est indissociable du succès des parachutistes américains largués quelques heures plus tôt au nord de Carentan. Il y a cependant une forte probabilité de voir les opérations aéroportées échouer : les prévisions de taux de pertes atteignent jusqu’à 70% dans les états-majors alliés. Le 5 juin 1944, les soldats s’élancent malgré tout vers l’inconnu...

 
en savoir +



La libération
 

La bataille de Normandie

Durant 90 jours, à compter du 6 juin 1944, la terre de Normandie est le théâtre de nombreux et violents combats qui marqueront durablement l’histoire de la région. Alors qu’au soir du Jour J le generafeldmarshall Erwin Rommel estime déjà que la bataille est perdue pour les Allemands, les Alliés ne parviennent pas à percer le front aisément. Ils sont opposés à de redoutables unités qui défendent bec et ongles chaque village, chaque ferme.

 
en savoir +
 

Le Débarquement vue par les collabos

Au second semestre de l'année 1943, l'ouverture d'un second front à l'ouest de l'Europe apparaît comme inéluctable et les seules incertitudes concernent la date et le lieu. La majorité de la population normande est lasse de cette guerre qui semble sans fin et espère qu'elle s'achèvera bientôt par la libération du pays. Certains continuent en revanche à espérer la victoire finale de l'Allemagne et mettent tout en œuvre pour qu'elle y parvienne. Il faut dire qu'ils ont beaucoup à perdre...

 
en savoir +
 

1944, la Normandie dévastée

Le 29 août 1944, les derniers convois allemands franchissent la Seine et se replient vers l'est. Les Alliés passent massivement le fleuve en plusieurs points et leur filent le train. Reste cependant à régler le cas de la place du Havre...

 
en savoir +



 

Cimétières militaires en Normandie

Aujourd’hui, vingt-sept cimetières militaires de la Seconde Guerre mondiale dispersés à travers la Normandie, accueillent les sépultures d’environ 100 000 soldats de treize nationalités différentes. Au-delà de l’histoire de ces cimetières, la création même des nécropoles suit une logique très récente.

 
en savoir +

 
 
 
 

Autres articles publiés dans le magazine Patrimoine Normand.

Spitfire de la baie de Sallenelles

Entre l’espace sauvage de la Pointe du Siège et Sallenelles, dans l’estuaire de l’Orne, une épave mystérieuse a longtemps hanté les imaginations. Elle vient de réapparaître sous les projecteurs de l’Histoire en nous montrant que dorénavant la science archéologique s’applique aussi aux vestiges de 1944.
 

en savoir +


 

 

Colbert Marie,
plus jeune vicitme du massacre de la prison de Caen

Le 6 juin 1944, les nazis fusillent près de 80 prisonniers de la maison d’Arrêt de Caen. Parmi eux, Colbert Marie, arrêté le mois précédent. Il n’avait que 17 ans.

 

en savoir +


 

6 juin 1944, Massacre nazi à la maison d'arrêt de Caen

Le 20 mai 1944 : une trentaine de résistants détenus à la maison d’arrêt de Caen sont conduits à la gare pour être acheminés vers le camp de Compiègne, antichambre de la déportation vers l’Allemagne. La plupart d’entre eux appartiennent au réseau “Zéro France”, fortement implanté dans la région de Dives et démantelé en mars. C’est le dernier convoi parti de Caen avant le Débarquement.

 

en savoir +

 

Bombardement Saint lô

Saint-Lô au bucher
Parmi les grandes villes normandes meurtriers à l'été 1944, Saint-Lô est celle qui a connu les destructions les plus radicales, meurtries à jamais, comme le Le Havre où les pertres humaines ont été encore plus terribles[...]
 
en savoir +


 

La point du Hoc

Il faut sauver la Pointe du Hoc

Ce pourrait être le titre d’un film. En paraphrasant celui de Steven Spielberg, on est dans le même thème, car la Pointe du Hoc concerne bien le Jour J et les Etats-Unis d’Amérique.

L’un des plus hauts lieux du Débarquement allié en Normandie, menacé de disparition par les éléments naturels, vient de faire l’objet d’une véritable campagne de sauvetage.
en savoir +

 

Bill Millin est immortel
L'un des personnages de légende du 6 juin 1944 vient de s'éteindre le 18 août à Dawlish, dans le Devon. C'était notre ami. [...]



 

Lord Lovat

Lord Lovat

Le 6 juin 1944, lorsque la 1ère Brigade de Commandos britannique débarque sur Sword Beach, deux Ecossais - Lord Lovat et Bill Millin - vont la mener vers la victoire. Pour le premier d'entre eux, c'est un retour aux sources  ; il y a deux siècles, ses ancêtres quittaient la Normandie pour s'installer en Ecosse où il deviendront puissants seigneurs qui resteront attachés à l'amitié pour la France et à la Langue française. [...]
 

en savoir +

 

robert capa

Robert Capa, le photographe du D-DAY
Ce pourrait être le titre d’un film. En paraphrasant celui de Steven Spielberg, on est dans le même thème, car la Pointe du Hoc concerne bien le Jour J et les Etats-Unis d’Amérique.
L’un des plus hauts lieux du Débarquement allié en Normandie, menacé de disparition par les éléments naturels, vient de faire l’objet d’une véritable campagne de sauvetage.
 
en savoir +
 

 



Patrimoine Normand 103


PATRIMOINE NORMAND N°103

Feuilleter patrimoine normand

Derniers articles


ABONNEZ-VOUS
et profitez d'uneoffre 
 exeptionnelle

-40%

4 numéros

24
au lieu de 40,00€

S'ABONNER
 
 Acheter d'anciens numéros


LibrairiE NORMANDe


événements

 

agenda culturel normandie

Agenda pour vos sorties culturelles en Normandie. Cliquez ici.

 

ESPACE ANNONCEURS

 
Manufacture Bohin Fondation Claude Monet - Giverny
abbaye de Montivilliers Musée de l`horlogerie
Saint-Lo Musée de Normandie
Honfleur Musée Canel
Abbayes Normandes
Compagnie Theatre des Trois gros Publicité magazine normandie


Les RUBRIQUES


Michel de Decker
Cheval Normandie
cuisine normande
Deauville histoire
Illustres normands
Fondation du Patrimoine

Livres sur la Normandie
 
J'EN PROFITE !
 
 

Espace Annonceurs

CLIQUEZ ICI

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal, la solution de paiement sécurisée du web, nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste


Livraison

Réseaux sociaux

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais    par courriel
standard : 02 50 08 78 5