Patrimoine Normand magazine

 





Evreux, de la capitale des Eburovices à la capitale de l'Eure

en haut, le quartier cathédrale derrière les anciens remparts gallo-romains, la cathédrale à gauche (façade du xvie siècle) lancien évêché à droite (xve siècle) qui sappuie sur les remparts.

Evreux, de la capitale des Eburovices à la capitale de l'Eure


Extrait Patrimoine Normand N°24
Par Isabelle Audinet

Connue depuis le Ier siècle ap. J.C. sous le nom de Mediolanum Aulercorum, Evreux a gardé jusqu’à nos jours une position de capitale : capitale des Aulerques Eburovices (peuple gaulois) et peut-être de la confédération des Aulerques, regroupant trois peuples (Eburovices, Cénomans et Diablinthes), siège d’évêché à partir du vie siècle, et enfin chef lieu de l’Eure de nos jours. Son riche passé, sans doute encore en partie enterré, a malheureusement beaucoup souffert lors de la Seconde Guerre mondiale. Partons à la découverte de cette ville attachante...

Evreux antique
 
Les quelques restes antiques encore en place donnent une bonne idée de l’importance de Mediolanum. Les promenades le long de l’Iton, partant de la cathédrale vers la tour de l’Horloge, suivent les anciens remparts de la ville. Il est aussi possible de les voir au musée (cloître de la cathédrale, ancien évêché), dans la très belle salle consacrée à la Préhistoire et l’Antiquité. Les pièces qui sont d’ailleurs rassemblées en ce lieu illustrent le rôle de capitale d’Evreux à l’Antiquité, avec des objets cultuels et des objets de la vie quotidienne.
Mediolanum semble posséder tous les aménagements antiques qui seront attestés par la suite, quelques années avant J.C. Son importance est certaine et elle apparaît sur des itinéraires antiques et dans les textes connus concernant l’empire romain, voire au-delà. Ainsi, au iie siècle ap. J.C., l’historien Ptolémée cite Mediolanum comme capitale des Eburovices. Au iiie siècle, Mediolanum apparaît sur l’itinéraire d’Antonin (Empereur romain), puis sur la Table de Peutinger, copie d’une carte antique du ive siècle.
Mediolanum apparaît au centre d’un territoire (la civitas) s’étendant de la Seine à la Charentonne et à l’Avre, futures limites du diocèse d’Evreux. Ce territoire est parcouru de voies romaines, peut-être même plus anciennes, l’une allant de Rouen à Dreux, une autre de Lisieux à Ivry la Bataille, une autre encore d’Evreux à Condé sur Iton. D’autres villes ou villages étaient déjà installés sur le territoire de Mediolanum : le Vieil Evreux (voir PN 23) et Condé sur Iton à des nœuds routiers importants, et aussi Caudebec les Elbeuf et Brionne. (...)

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 24, décembre 1998 - janvier 1999)



Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas