Patrimoine Normand magazine

 





Poule au blanc

abonnement magazine


Publié le : 02 février 2002

 
Poule au blanc
La poule au blanc (© Erik Groult - Patrimoine Normand).

Tradition culinaire normande
La poule au blanc


Par Erik Groult
Extrait Patrimoine Normand N°41

Voici la recette de la poule au blanc, bien bonne recette du Cotentin à consommer de préférence aux premiers temps de l’hiver avec son bouillon bien chaud qui embaume la maison. La poule, dodue, cuira deux heures accompagnée de poireaux de Montfarville et de carottes de Créances.
 
Paysanne Normande
Paysanne choisissant une poule à la foire de La Pernelle au début du XXe siècle (Coll. Patrimoine Normand).
La préparation

Recette de la poule au blanc
Laver les légumes et éplucher les navets, les carottes, les oignons, les poireaux.
Fendre en deux les feuilles des poireaux, piquer l’oignon du clou de girofle.
Positionner dans une cocotte la poule et la recouvrir d’eau salée (une cuiller à soupe de gros sel).
Porter le tout à ébullition puis retirer la poule et jeter l’eau trouble.
Vous obtiendrez ainsi un bouillon clair et les légumes pourront mieux libérer leurs saveurs.
Repositionner la poule dans la cocotte accompagnée des légumes préparés.
Arroser la poule du jus de citron pour la garder bien blanche, ajouter une cuiller à soupe de gros sel, poivrer et recouvrir le tout de deux litres d’eau de source.
Laisser cuire à petit feu deux  heures.
Au bout de deux heures la chair doit être tendre et ne doit pas se détacher.

Pour préparer la sauce blan­che :

Dans une cassolette faire fondre les 50 grammes de beurre et ajouter une cuiller de farine blanche que l’on fera légèrement roussir, mouiller de deux louches du bouillon de la poule, ajouter le bol de crème, corriger l’assaisonnement.

Ingrédients (pour 6 personnes)

- 6 carottes,
- 2 gros poireaux,
- 2 navets,
- 1 oignon piqué d’un clou de girofle,
- 1 bouquet garni,
- 1 bol de crème d’Isigny,
- 1 cuiller à soupe de farine blanche,
- 50 grammes de beurre,
- Sel, poivre,
- 1 pied de céleri,
- 1 citron,
- 2 litres d’eau de source,
- une grosse poule,
- riz blanc.
 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 41Printemps 2002)



 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Alençon, ville gourmande

Publié le : 2 juillet 2017   Sur le marché d'Alençon. La pomme dans tous ses éclats pour Dominique Morineau (© Jean-Luc Péchinot). VILLE GOURMANDE ALEN&Cce...

 

Galette de pomme de terre, « touche normande »

Publié le : 11 avril 2017   Galette de pomme de terre,  « touche normande » Extrait Patrimoine Normand N°101 Par Claude Rayon Ingrédients : &bul...

 

Andouille de Vire

Publié le : 03 janvier 2017   Andouille de Vire Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Claude Rayon L’andouille, ce produit emblématique de la Normandie associé à Vire et à son bocage, e...

 

Histoire de la gastronomie normande

Publié le : 03 janvier 2017   À table ! Quatre siècles de plaisir gastronomique en Normandie Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Thierry Georges Leprévost À table ! Une injonction maintes fois...

 

Pomme de terre en Normandie

Publié le : 18 octobre 2016   La pomme de terre en Normandie Extrait Patrimoine Normand N°99 Par Claude Rayon Loin d’être locale, notre « patate » est originaire du Chil...

 
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas