Patrimoine Normand magazine

 





Château de Creully

Salle romane, qui reste de la résidence du seigneur du xiie siècle. Cette salle, une des seules de cette époque encore en état en Normandie, est soignée, ce qui indique quelle ne servit pas seulement

Salle romane, qui reste de la résidence du seigneur du XIIe siècle. Cette salle, une des seules de cette époque encore en état en Normandie, est soignée, ce qui indique qu’elle ne servit pas seulement de cellier (Photo Patrimoine Normand).

Le château fort de Creully


Extrait Patrimoine Normand N°25
Par Isabelle Audinet

Au pied des remparts du château de Creully, la tour, qui possède encore ses mâchicoulis est la tour dite de la BBC, puisquen juin 1944, elle servit aux alliés pour la transmission radio en direction

Dominant de ses hautes murailles la vallée de la Seulles, le château de Creully offre une des vues les plus spectaculaires du Calvados.

 
Le visage actuel du château de Creully est dû aux profondes transformations qu’il subit. Six grandes périodes sont discernables du XIIe siècle au XXe siècle, apportant les modifications nécessaires à la défense et à l’attaque. Cependant, la destination première du château de Creully n’était pas d’être une forteresse, mais le logis des seigneurs des lieux. C’est d’ailleurs ce qui reste de cette période qui semble la plus intéressante pour l’histoire de l’architecture normande. Rares en effet sont les traces de telles bâtisses dans notre région, puisque quatre édifices (dont Creully) sont encore debout. On trouve ainsi les logements des châteaux de Beaumont-le-Richard (Calvados), Bricquebec (Manche) et la maison de Barneville-la-Bertran. Ils ont pu être identifiés grâce à leur ressemblance avec un groupe de demeures seigneuriales bien plus courant en Angleterre. Datés de la fin du XIIe siècle, ces demeures consistent en une grande salle très vaste et haute, avec arcades, munie d’un ou deux bas-côtés. Associé à cette salle, on trouve, d’abord proche puis accolé, un bâtiment à deux niveaux, avec au rez-de-chaussée une salle servant de dépôt et au premier les appartements. Très souvent, le premier est divisé en deux, l’une des pièces servant de chambre et l’autre de grande salle. Le grand hall, quant à lui, est à la fois salle de réception et salle publique pour régler la justice, pour prendre un exemple. Cette mixité des lieux publics et privés dans une demeure seigneuriale était courante au dé...

Il vous reste 85 % de cet article à lire
commander ce magazine.
 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 25, Printemps 1999)


Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Randonnée à Villers-sur-Mer

Publié le : 2 juillet 2017   Les falaises des Vaches Noires, hérissées de pics et creusées de ravins (© Julien Boisard). À vos marques, prêts, randonnez !...

 

Château de Mesnil-Geoffroy : la majesté paysagère

Publié le : 1er avril 2017   Château de Mesnil-Geoffroy (© TGL). Ermenouville en Caux : la majesté paysagère Extrait Patrimoine Normand N°10...

 

Grand Bunker de Ouistreham : le musée du Mur de l’Atlantique

Publié le : 31 mars 2017   Le musée attire chaque année de nombreux vétérans avec leur famille, des reconstitueurs passionnés et des militaires des pays alliés (© Grand Bunker)....

 

Honfleur : les trois jardins

Publié le : 03 janvier 2017   Honfleur en Auge Les trois jardins Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Thierry Georges Léprévost Honfleur évoque l’estuaire et le pont de Normandie, la pêche...

 

Château de Caen : bilan des fouilles archéologiques

Publié le : 03 janvier 2017   Château de Caen Un premier bilan des différentes campagnes de fouilles archéologiques Extrait Patrimoine Normand N°100 Par Beatrice Guillot Le schéma directeur est...

 
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas