Patrimoine Normand magazine

 

Hors-série Vikings

Patrimoine normand 113
 
 
éditorial
Sagesse et philosophie
 

Alors que nous rédigeons cet édito, tous les membres de l’équipe de Patrimoine Normand sont, comme vous probablement, cloîtrés à leur domicile. Ambiance surréaliste, presque crépusculaire, qui nous place dans une situation qu’aucun d’entre nous n’aurait imaginée quelques semaines plus tôt. Nous voici donc privés de notre liberté de sortir, de circuler, de profiter de notre famille, de nos amis et du monde qui nous entoure.
Hier, alors que nous prenions des nouvelles de parents âgés, soucieux de savoir comment ils se portaient, s’ils avaient tout ce qui leur fallait et comment ils appréhendaient cette situation inédite, nous avons eu droit à une réponse sans appel : « Tu sais, nous avons connu la guerre ». Pour la première fois cependant, cette sentence, maintes fois entendue par le passé, a résonné d’un écho particulier.
Il y a 80 ans en effet, les hordes nazies déferlaient sur la France et envahissaient dans la foulée les îles Anglo-Normandes. Débutaient pour les habitants de notre région quatre années de calvaire, qui s’achèveraient dans l’orgie de mort et de destruction que l’on sait à l’été 1944. Pour les îliens, à seulement quelques encablures du Cotentin, l’occupation devait en revanche durer plusieurs mois supplémentaires, jusqu’au 9 mai 1945.
Il y a quelques semaines, nous avons eu le privilège de rencontrer à Jersey l’un des derniers témoins de cette époque, doublé d’un authentique héros. Bob Le Sueur (voir cet article) s’engagea avec ses moyens dans la Résistance, sauvant notamment des prisonniers russes promis à une mort certaine. Nous l’avons attentivement écouté et nous avons ressenti chez cet homme pratiquement centenaire, une philosophie de la vie, une profondeur de la pensée et une capacité à relativiser très communicatives.
En cette année 2020, Patrimoine Normand fête ses 25 ans, soit un quart de l’âge de Bob. En des circonstances infiniment moins tragiques que celles qu’il a connues, puissions-nous toujours avoir un quart de son courage et un quart de sa sagesse.
Au moment où vous tiendrez ce magazine entre vos mains, espérons que le plus dur sera derrière nous.
En attendant, bonne lecture.

La rédaction

éDITORIAL DU MAGAZINE N°113 (Avril-mai-juin 2020).

Abonnez-vous !

 
À LA UNE CE TRIMESTRE
Lémigration percheronne en Nouvelle-France et les Muséales de Tourouvre La Maison du Biscuit
Histoire
L’émigration percheronne en Nouvelle-France et les Muséales de Tourouvre
Au XVII e siècle, plusieurs centaines de Percherons quittent leur province natale et bravent l’inconnu pour gagner la Nouvelle-France, avec l’espoir d’une vie meilleure. Le musée de l’Émigration française au Canada, à Tourouvre, retrace leur épopée extra...  LIRE L'ARTICLE
Insolites
La Maison du Biscuit - Des financiers qui font recette…
« Toutes les bonnes choses ont une faim »… et en l’occurrence aussi, une histoire ! Depuis cinq générations, les Burnouf font recette avec leurs financiers et autres biscuits « tout au beurre », leur maison attirant un demi-million de gourmands en leur coin de Coten... LIRE L'ARTICLE
 
Château d`Omonville, à Tremblay-Omonville. Vue densemble du domaine avec la cour dhonneur. Remarquer le lavoir sur la droite du cliché. Robert le Magnifique
ChâteauX
Le château d’Omonville - Siège de la Rose-Croix
1754. Il était une fois, au royaume de France, au cœur du verdoyant ancien duché de Normandie, un beau château du nom d’Osmonville, appelé de nos jours château d’Omonville. Situé dans le village du Tremblay-Omonville, dans le département de l’Eu... LIRE L'ARTICLE
Saga des ducs de Normandie
Robert le Libéral - Héros de chanson de geste
Le sixième duc de Normandie est assurément le plus énigmatique de tous ceux qui se seront succédé entre 911 et 1204. Les conditions de son arrivée au pouvoir ont nourri les pires suppositions. La naissance de son fils stimulera pendant des siècles la verve poétique des écrivains. Sa fin de vie prématurée demeure nimbée de mystère.... LIRE L'ARTICLE
 
Un savoir-faire sauvegardé grâce aux Maisons paysannes 1940-1945 : huis-clos à Jersey - Invasion, occupation et libération…
Patrimoine
Un savoir-faire sauvegardé grâce aux Maisons paysannes
Si les édifices majeurs de notre patrimoine fédèrent spontanément les énergies pour leur sauvegarde, le patrimoine vernaculaire, issu de l'architecture paysanne, possède aussi ses défenseurs. Ne témoigne-t-il pas, comme les autres, d'un art de bâtir, reflet de savoir-faire et de techniques transmises de génération en génération ? LIRE L'ARTICLE
histoire
1940-1945 : huis-clos à Jersey
Invasion, occupation et libération…

« Les îles de la Manche sont des morceaux de France tombés dans la mer et ramassés par l’Angleterre », écrivait poétiquement - mais faussement - Victor Hugo dans son propos liminaire aux Travailleurs de la mer. Dans la foulée de la défaite fran... LIRE L'ARTICLE 
 
 
ActUalités




 
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas