Patrimoine Normand magazine

 

Patrimoine normand 117
 
éditorial

LE VEXIN, BERCEAU DE LA NORMANDIE

Mois de septembre très probablement, an de grâce 911. Après des années de guerres incessantes, le chef viking Rollon reçoit du roi des Francs Charles le Simple les terres comprises entre « l’Epte et la mer ». En quelques mots passés à la postérité, le chanoine Dudon de Saint-Quentin signe, vers l’an mille, l’acte de naissance de notre province. Cette rencontre fondatrice, Dudon la place « au lieu qui s’appelle Saint-Clair », sur ladite rivière Epte. Saint-Clair-sur-Epte entre dans l’Histoire… et dans la légende !

Voici donc notre modeste affluent de la Seine, dont nul jusqu’ici ne se souciait, soudainement promu au rang de frontière sensible : frontière entre un domaine royal réduit à une peau de chagrin et une Normandie ducale toujours plus puissante, ne cessant d’étendre son influence au cours des XIe et XIIe siècles. De part et d’autre de la vallée de l’Epte s’élèvent maintenant des forteresses monumentales, du haut desquelles les hommes d’armes des camps rivaux s’observent en chiens de faïence. À Trie et Chaumont-en-Vexin côté français, riposte Gisors côté normand ; à La Roche-Guyon répliquent Gasny et Baudemont… Comme un rideau de fer s’abattra au coeur de l’Europe des siècles plus tard, c’est ici un rideau de pierre qui tombe sur le Vexin et qui le coupe en deux.

La fraction normande du Vexin, avec ses terroirs, ses espaces naturels et son patrimoine, retiendra principalement notre attention. Sans toutefois nous interdire d’enjamber l’Epte, histoire d’aller voir si l’herbe est plus verte sur l’autre rive. Nous passerons ainsi au pied des forteresses de Gisors, de Châteauneuf-sur- Epte, de Château-Gaillard ou de La Roche-Guyon ; nous nous promènerons sous les couverts de la forêt de Lyons, à la recherche des fantômes de l’abbaye de Mortemer ; nous traverserons le plateau du Vexin pour partir à la découverte de la collégiale d’Écouis ; nous irons même frapper à une porte de Giverny, derrière laquelle se cache une demeure au jardin extraordinaire, chez un certain M. Claude Monet.

Parce que nous avons besoin d’air pur et de nature, nous mettrons le cap sur l’île Tatihou, les jardins de Rémalard ou les falaises de Paluel. Parce que nous avons besoin de souffle épique, nous grimperons sur le pont du navire de Jean-François Doublet, corsaire de Honfleur, et nous chevaucherons aux côtés de Mathilde l’Emperesse, digne héritière du tempérament de Guillaume le Conquérant. Voyages dans le passé, voyages à travers les richesses de notre région, afin d’échapper l’espace de quelques heures aux rigueurs du temps.

Bonne lecture

Stéphane William Gondoin et la rédaction


éDITORIAL DU MAGAZINE N°117 (AVRIL-MAI-JUIn 2021).

Abonnez-vous !

 
À LA UNE CE TRIMESTRE
Les jardins du Domaine Albizia Le pont l'évêque
Jardins
Rémalard-en-Perche - L’intimité de la Petite Rochelle
On passe devant sans se douter de ce qui s’y abrite. Dans ce bourg du Perche semblable à tant d’autres, les maisons se côtoient comme dans les plus grandes villes. Pourtant, derrière un modeste porche, s’étire la plus improbable succession de jardins qu’on pût imaginer. La Petite Rochelle a tout pour étonner et sé...  LIRE L'ARTICLE
PRODUIT DU TERROIR
Le pont l'évêque
Alléluia ! En leur ferme de Saint-Philbert-des-Champs, en plein pays d'Auge, les Spruytte signent depuis trois générations un enchanteur fromage carré tout en rondeur, « au lait cru de nos vaches normandes ». Loué soit ce pont-l'évêque qui tient du sacerdoce. LIRE L'ARTICLE
 
Quillebeuf-sur-Seine. (Photo Rodolphe Corbin Patrimoine Normand) Le plateau du Roumois - Un territoire, des traditions, une identité
Ville & Village
Quillebeuf - Verrou historique de la Basse-Seine
Pendant huit siècles, les particularités géomorphologiques de la ville de Quillebeuf lui ont permis d’exercer un contrôle total sur la navigation en Basse-Seine et, ce faisant, de garantir la protection du royau... LIRE L'ARTICLE
Archéologie
Abbaye du Bec-Hellouin - Nouvelles découvertes de fortifications de la guerre de Cent Ans;
Nous vous avions présenté les fortifications construites autour de ce célèbre monastère normand dans notre numéro 98. Des mises au jour récentes ont permis de faire avancer nos connaissances sur ce sujet. LIRE L'ARTICLE
 
Château de Fervaques Gatteville-le-Phare - Lueur dans l’Oceano nox
Château
Le château Le Kinnor - Entre histoire, nature et culture
Lorsqu’il plonge ses racines dans la nuit des temps, un monument historique semble destiné à appartenir au passé. À Fervaques, le château Le Kinnor concilie quant à lui passé, présent et avenir. Des Templiers à Chateaubriand en passant par Henri IV et son maréchal de France, Guillaume IV de Hautemer, le souffle de l’histoire imprègne chaque pan de mur.... LIRE L'ARTICLE
RANDONnée
Balade entre Veulettes et Paluel - La basse vallée de la Durdent
La Durdent est l’un de ces nombreux fleuves côtiers qui, de Fécamp au Tréport, entaillent l’immense plateau calcaire seinomarin pour venir se joindre aux eaux de la Manche. Dans la partie inférieure de son cours, elle serpente entre deux coteaux à travers de vastes prairies humides et un réseau de mares. Un asile pour quantité d’espèces animales et végé... LIRE L'ARTICLE 
 
 
ActUalités




 
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine-Normand n117

N°117
Avril-Mai-Juin 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

à Paraître


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 bas