Patrimoine normand

 

Patrimoine Normand 118
 
éditorial

UN ÉTÉ NOMMÉ DÉSIR…

Du grand air et de la culture ! Après cette nouvelle année de cauchemar, nous avons tous besoin de grand air et de culture ! Le retour de l’été, la levée progressive des restrictions sanitaires, la réouverture de nos musées et de nos monuments, nous offrent enfin cette opportunité que nous attendions tous : retrouver le contact avec notre patrimoine, profiter de nos musées et déambuler sans contrainte sur nos chemins de campagne ou nos sentiers forestiers.

Quelque chose nous dit que les Normands ne seront pas les seuls à profiter des bienfaits de leur région et qu’une bonne partie de la France va se donner rendez-vous ici. Poussés par l’envie de grands espaces, ils seront nombreux à venir chercher le calme dans notre arrière-pays, mais aussi et surtout à s’adonner aux joies de la plage sur notre littoral, tout en demeurant à proximité de chez eux.

Voilà en effet près de deux siècles que les inconditionnels de la baignade se précipitent, l’espace d’un week-end ou d’une pause estivale salutaire, sur nos centaines de kilomètres de côtes et nos dizaines de belles plages. Les communes des bords de mer se sont donc progressivement dotées de structures d’accueil et de divertissement, auberges, hôtels, bonnes tables, terrains de sport, hippodromes et autres casinos, pour attirer et satisfaire une clientèle toujours plus dense grâce à l’extension du réseau ferroviaire. Les bains de mer en Normandie ont par ailleurs inspiré bien des artistes, qu’ils soient écrivains comme Alexandre Dumas, Guy de Maupassant ou Marcel Proust, ou peintres ou affichistes, tels Louis-Alexandre Dubourg, Eugène Boudin ou Louis Charles-Bombled.

Nous avons souhaité aborder tous ces aspects dans notre dossier trimestriel, histoire de s’en aller respirer des atmosphères d’antan, comme un parfum de Belle Époque porteur de fragrances iodées. Vous pousserez par ailleurs au fil des pages les portes de l’abbaye de Montivilliers et du domaine de Vascœuil, où séjourna si souvent l’historien Jules Michelet. Vous observerez en notre compagnie les oiseaux qui égayent le ciel normand et vous arpenterez les allées du marché de terroir de Mortagne-au-Perche. Vous explorerez les entrailles du Hague-Dike, cet étrange rempart de terre barrant la presqu’île de la Hague que l’on attribua longtemps à tort aux Vikings. Et beaucoup d’autres choses encore.

Espérant vous emporter une fois de plus très loin… à côté de chez vous (!), nous vous souhaitons à tous un très bel été.

Stéphane William Gondoin et la rédaction


éDITORIAL DU MAGAZINE N°118 (Juillet-août-septembre 2021).

Abonnez-vous !

 
À LA UNE CE TRIMESTRE
Charlotte Corday Jardins du château de Vascœuil
portrait
Aux origines de Charlotte Corday
Le nom de Charlotte Corday est encore prononcé aujourd’hui par les professeurs d’histoire- géographie en classe de première. Charlotte est alors « mise en perspective », mais son geste criminel a-t-il changé le cours de la Révolution française ? Rien n’est moins sûr.  LIRE L'ARTICLE
jardins de Normandie
Jardins du château de Vascœuil
À l’orée de la forêt domaniale de Lyons, le domaine de Vascœuil jalonne la route Normandie-Vexin, face au pays de Bray. Si le dessin parfait de son parc à la française saisit le visiteur, les jardins lui réservent bien d’autres surprises. LIRE L'ARTICLE
 
Marché Mortagne-au-Perche Le plateau du Roumois - Un territoire, des traditions, une identité
Terroir
Le marché de Mortagne-au-Perche - Un marché cocorico
« So french » ! Véritable image d'Épinal du marché français, celui de Mortagne-au-Perche mérite un cocorico d'honneur. Hormis les volailles vivantes, tout est là : le décor, l'ambiance, le bon, le bio… et le bobo ! Locavores ne pas s'abstenir. LIRE L'ARTICLE
Ornithologie
Les oiseaux en Normandie - Un bilan contrasté
Périodes de confinement, restrictions de circulation et autres couvre-feux nous ont empêchés ce trimestre d’effectuer notre randonnée habituelle. Nous en profitons pour faire un point sur la situation de l’avifaune dans notre région, en compagnie de l’ornithologue James Jean-Baptiste, du GONm, le Groupe Ornithologique Normand. LIRE L'ARTICLE
 
Abbaye de Montivilliers Le Langvin sur le canal de lOrne. (Photo Rodolphe Corbin Patrimoine Normand)
Abbayes de Normandie
Abbaye de Montivilliers
La prospérité médiévale de cette ville cauchoise était autrefois si intimement liée à celle de son abbaye Notre-Dame, que nous la désignons encore de nos jours par son surnom de « Cité des Abbesses ». Ses bâtiments conventuels et sa splendide abbatiale, en large partie romane, illustrent la pui... LIRE L'ARTICLE
Reportage
Le Langvin - Un bateau viking débarque à Ornavik
Situé à Hérouville-Saint-Clair, le parc historique Ornavik vient de connaître un événement majeur de son histoire : la réception d’un bateau viking venu tout droit de Norvège ! Rétrospective de l’arrivée du Langvin sur les terres normandes. LIRE L'ARTICLE 
 
 
ActUalités




 
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 118 - Plages de Normandie

N°118
Juillet-Août-Septembre 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

Hors-série


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand