Patrimoine Normand magazine

 

Patrimoine Normand n°109 - Dieppe
 
 
éditorial
Qu’avons nous fait de nos vingt ans ?
 

Vingt ans, quel bel âge ! Le temps de l’insouciance, bercé par cette double impression que le monde s’offre à vous et que la vie est éternelle. On pense immédiatement à ces vers de Georges Moustaki, brillamment repris par Serge Reggiani : « Ils se font un jardin d'un coin de mauvaise herbe / Nouant la fleur de l'âge en un bouquet superbe » (Votre fille à vingt ans).
Avoir vingt ans, dans cette Europe occidentale en paix depuis trois quarts de siècle, c’est pour beaucoup de jeunes l’opportunité de s’ouvrir aux autres, de partir à la rencontre fraternelle de gens de langues et de cultures différentes, quand Paris se trouve à moins de deux heures d’avion de Berlin ou de Rome. C’est aussi la possibilité de les accueillir chez soi, en amis, pour mieux les comprendre, pour mieux les apprécier.
Il y eut des temps beaucoup plus sombres, des âges sinistres où avoir vingt ans présageait de partir mourir dans les tranchées de Verdun ou sur les contreforts du Chemin des Dames. Il fut un temps où avoir vingt ans signifiait voir son enfance bouleversée, dans une France humiliée, tenue d’une main de fer par des Allemands qui n’étaient pas encore devenus nos amis…
En cette année de 75e anniversaire du Débarquement et de la bataille de Normandie, nous ne pouvions passer à côté de pareil événement. Nous avons cette fois choisi de rendre un hommage appuyé aux héros de la Résistance, grâce à Ghislain Quétel qui leur a dédié huit ans de sa vie. Nous nous sommes plus particulièrement intéressés aux membres du groupe Louvel, de courageux « gamins » qui payèrent pour certains de leur vie la libération de ce pays. Ils avaient pour la plupart vingt ans. Décidément, quel bel âge… Ne les oublions jamais.

Vingt ans, quel bel âge ! Tout le monde a eu vingt ans. Qu’avons nous fait des nôtres ?


La Seconde Guerre mondiale, dans ce numéro, mais pas seulement. C’est à la ville de Dieppe que nous avons consacré notre dossier trimestriel. Elle méritait bien notre une, la patrie de Duquesne et de Jehan Ango, qui depuis ses origines regarde vers le grand large. Vous trouverez aussi dans ces pages un focus sur la cité de Pont-Audemer, avec sa superbe église Saint-Ouen, son remarquable musée Canel et ses élégants hôtels particuliers. Nos pas nous ont également menés dans le Bessin, à la découverte de Fontaine-Henry, « château de la Loire égaré en Normandie » selon une expression de La Varende, puis dans les boucles de la Seine, sous les voûtes vénérables de l’abbaye de Boscherville.  
Pensez que notre Normandie vit passer des personnages illustres, comme la comédienne Marie Joly, une « star » des planches avant la Révolution, qui repose pour l’éternité dans le cadre idyllique de la brèche au Diable (Calvados). Illustre également Thomas Edward Lawrence, plus connu sous le surnom de Lawrence d’Arabie, qui effectua en sa jeunesse (vingt ans, encore…) un véritable parcours initiatique à bicyclette depuis le mont Saint-Michel jusqu’à la cathédrale de Rouen. Tous ces sujets, nous l’espérons, vous passionneront autant qu’ils nous ont enthousiasmés.

Bonne lecture.

La rédaction

éDITORIAL DU MAGAZINE N°109 (AVRIL-MAI-JUIN 2019).


Abonnement Patrimoine Normand

 
À LA UNE CE TRIMESTRE


Jardin Retiré à Bagnoles-de-l`Orne
Pont-Audemer - Cité aux mille et un charmes
JArdin
Le Jardin Retiré à Bagnoles-de-l'Orne
Si Bagnoles-de-l’Orne-Normandie est réputée pour sa station thermale, la commune recèle bien d’autres trésors qu’on ne peut ignorer, tels l’ermitage Saint-Ortaire à Saint-Michel-des-Andaines, témoin de l’arrivée du christianisme dans la forêt...LIRE L'ARTICLE
Ville
Pont-Audemer - Cité aux mille et un charmes
Avec sa remarquable église Saint-Ouen, ses hôtels particuliers, ses venelles, son musée Canel et ses multiples curiosité, Pont-Audemer a tout pour séduire les curieux. Flâner dans ses rues, c'est remonter le temps. Itinéraire au fil des rues et des époques... LIRE L'ARTICLE
 
Guillaume Longue pée cidre Cyril Zangs
Saga des ducs de Normandie
La destinée tragique de Guillaume Longue-Épée
Un saint ! Voici comment les auteurs normands des Xe et XIe siècles s’attachent à dépeindre la figure du successeur de Rollon. L’analyse de l’intégralité des témoignages historiques tend cependant à dresser un portrait plutôt contrasté, propre à tous les grands féodaux de ce temps : l’homme se mon... LIRE L'ARTICLE
Produits du Terroir
Cidre millésimé - Cyril Zangs
Véritable « vin de pommes » millésimé, d’un subtil équilibre entre la force et le fruit, ce cidre de table fait merveille sur toute la planète. Racé par excellence, un « fabulous Normandy cider » qui a même tout d’un grand cru, puisque son auteur, Cyril Zangs, l’assa... LIRE L'ARTICLE
 
 
abbaye de Saint-Martin-de-Boscherville Résistance en Normandie - Lépopée tragique du groupe Louvel
Abbaye
L’abbaye de Boscherville - Entre terre et ciel
Il est des lieux qui inspirent un sentiment de plénitude. L’abbaye Saint-Georges, à Saint-Martin-de-Boscherville, en fait indéniablement partie : plénitude d’une vie spirituelle, plénitude d’un jardin où l’art et la nature s’harmonisent, plénitude d’un destin… Aidé par des passionnés, le départe... LIRE L'ARTICLE
Histoire
La Résistance en Normandie
Émile Louvel, secondé par Roger Houlbrèque, résistant de la première heure, est traqué par la gendarmerie française successivement dans le Calvados, la Manche, la Somme et l’Eure. Ayant organisé la mise en sécurité de réfractaires au STO, d’aviateurs alliés et de déserteurs polonais, son groupe est infiltré à l’initiative de la police rouennaise. Mi-juillet 1944, arrêté par les nazis à Tou.. LIRE L'ARTICLE 
 
 
 
ActUalités




 
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas