Patrimoine Normand magazine
 
 
éditorial
En quête d’élégance…
 
Jean d’Ormesson, disparu récemment comme on le sait, n’était certes pas normand. Mais cet homme courtois, aussi malicieux que jovial, appréciait notre région et l’avait déclaré à plusieurs reprises, avec cette lumière pétillante au coin de l’œil qui le caractérisait. Nos confrères de Paris-Normandie, dans un billet émouvant publié sur leur site Internet le 5 décembre dernier, racontent notamment son coup de cœur pour Étretat et ses falaises, qu’il rêvait de découvrir à l’occasion d’un passage éclair au Havre, en 1986. 
 
Pour tous ceux qui consacrent leur vie à l’écriture, sans forcément posséder sa vaste érudition ni sa verve inimitable, celui qui fut un temps le plus jeune membre de l’Académie française incarne une sorte d’excellence rêvée, à jamais inaccessible. À sa manière, il représentait une forme de charme, d’élégance « à la française », unanimement relevés par la presse et la classe politique nationales.
 
Élégance, c’est précisément le mot qui revenait à la rédaction de Patrimoine Normand lorsque nous avons pris la décision de faire évoluer notre maquette, pour vous offrir un magazine plus esthétique, plus séduisant. Du moins, c’est ce que nous espérons… Les nombreux encouragements que nous recevons de votre part, qu’il s’agisse de petits mots manuscrits hâtivement consignés sur un renouvellement d’abonnement, d’une longue lettre ou d’un courriel laconique, nous poussent à nous remettre sans cesse en question pour vous offrir le meilleur de nous-mêmes. Et cette belle province, dont nous défendons les couleurs depuis tant d’années, mérite bien que l’on se surpasse pour elle. Qu’il nous soit donc permis, toutes proportions gardées et avec beaucoup d’humilité, d’essayer de nous inscrire dans l’héritage d’un Jean d’Ormesson, en tentant d’incarner une forme d’élégance « à la normande ».
 
Dans ce numéro, nous avons choisi de consacrer notre dossier trimestriel à l’histoire de Granville, cité maritime au caractère attachant, patrie du corsaire Georges Pléville Le Pelley, du valeureux officier municipal Jacques Clément-Desmaisons ou du couturier Christian Dior. Nous avons profité de cette escale pour effectuer un crochet en direction du Mont-Saint-Michel, afin d’y rencontrer François Saint-James, guide-conférencier à l’abbaye, un homme conscient du privilège qu’est le sien d’exercer sa profession dans l’un des plus beaux monuments du monde. Nous vous parlons de la plume au vitriol du Bel-Ami Maupassant, de la réhabilitation au Havre d’un ancien fort en centre culturel, de l’odyssée étrange d’un chevalement minier, qui voyagea depuis l’Allemagne jusqu’aux collines de l’Orne. Nous sommes partis avec les Honfleurais du XVe siècle piller Sandwich, sur l’autre rive de la Manche, et nous avons pique-niqué sur les pelouses du parc Calouste-Gulbenkian, situé sur les hauteurs de Deauville. Et nous vous laissons le soin de découvrir le reste !
 
À réaliser cela, nous avons pris beaucoup de plaisir et c’est aussi un véritable 
bonheur que de le partager avec vous.
 
Bonne lecture !
 
La rédaction

éDITORIAL DU MAGAZINE N°104 (JANVIER-Février-MARS 2018).


Abonnement Patrimoine Normand

 
À LA UNE CE TRIMESTRE

DOSSIER 
GRANVILLE, DU PORT CORSAIRE À LA VILLE DU CARNAVAL

Vue aérienne de la Haute Ville depuis le nord avec léglise Notre-Dame sur la droite ( Y.Guéret - Roméo India PVA). épisode du siège de Granville en 1793, la mort de lofficier Clément-Desmaisons, de M. Orange, 1909 Granville
Granville,
le rocher dans la mer


Tout comme la Hague, Granville a des allures de Finistère normand : l’excroissance de son cap lui confère une personnalité originale. La cité évoque la pêche, les corsaires, la résistance aux Vendéens, Christian Dior, la plaisance, le carnaval, la rééducation fonctionnelle ou l’été au soleil. Granville est tout cela à la fois, et bien d’autres choses encore. Voyage autour de ce rocher aux multiples facettes et à l’incontestable pouvoir de séduction.

LIRE L'ARTICLE
Granville-la-Victoire
La virée de Galerne en Normandie


Quand éclate la Révolution française, Granville est une cité relativement paisible, enfermée derrière ses puissants remparts. Comme partout ailleurs, ses habitants se retrouvent plongés dans la ferveur d’une époque tourmentée, à la fois porteuse des plus grands espoirs et des pires excès. Au mois de novembre 1793, elle résiste à une attaque inattendue, venue de l’intérieur même du pays. Quand les Français affrontent les Français… 

LIRE L'ARTICLE

 
Granville
La Monaco du Nord


La Restauration monarchique ouvre une ère d’essor économique grâce à une bourgeoisie florissante qui a pris les rênes à la Révolution et prospéré sous l’Empire. Avec cette fois la paix en plus. Des circonstances dont Granville saura tirer parti.

LIRE L'ARTICLE
Vikings en Normandie GUY DE MAUPASSANT
Mondes Normands
Qu'est-ce qu'un Viking ?
Le terme « Viking » est aujourd’hui appliqué à tout ce qui touche de près ou de loin aux peuples scandinaves durant les trois siècles (793-1066) où Danois, Norvégiens et Suédois sillonnèrent l’hémisphère Nord, depuis les fleuves russes jusqu’aux côtes améri... LIRE L'ARTICLE
Littérature
Guy de Maupassant
Une plume au vitriol

Nouvelliste, auteur d’innombrables contes, Guy de Maupassant a également publié plusieurs romans qui ont contribué à asseoir sa réputation d’écrivain. De la première à la dernière ligne de son œuvre, il pose un regard sans conce... LIRE L'ARTICLE
 
 
Lieutenance d`Honfleur Fort de Tourneville - Le Havre
Histoire
Les corsaires de Honfleur à la conquête de l'Angleterre 
Il y a exactement 560 ans, une spectaculaire expédition navale normande quitta Honfleur pour aller piller avec succès le port de Sandwich, alors l'un des plus importants d'Angleterre. Une véritable mission éclair révélatrice d'un autre aspect des conflits médiévaux com... LIRE L'ARTICLE
Patrimoine
Fort de Tourneville du Havre
Un modèle de réhabilitation

Comment réemployer un immense complexe militaire désaffecté, oublié par l’Armée en plein cœur d’une ville ? Au Havre, on a trouvé des réponses différentes pour deux grandes constructions héritées du Second Empire : le fort de Sainte-Adresse est devenu un fantastique jardin public, pendant que le fort de Tourne... LIRE L'ARTICLE
 
 
A la faveur d`une grande marée, le Mont est redevenu une île ( Vincent M.). Fort de Tourneville - Le Havre
Abbaye
Voyage au cœur de l'abbaye du Mont-Saint-Michel
Depuis la nuit des temps, les hommes vouent une profonde dévotion à un rocher désolé planté aux confins de la Normandie et de la Bretagne, au cœur d’une baie soumise aux caprices des marées. Dans la ferveur de leur foi, ils y élevèrent d’abord un oratoire dédié à l’archange Michel, chef des milices célestes, puis une abbaye qu’ils magni... LIRE L'ARTICLE
Patrimoine industriel
Le chevalement de Saint-Clair-de-Halouze
Au sud de Flers, au cœur de la forêt de Saint-Clair-de-Halouze, la silhouette de poutrelles d'acier d’un chevalement domine les imposantes infrastructures en béton de l'ancienne mine de fer. L'histoire de ce monument du patrimoine industriel normand, symbole du passé minier de la région, commence en 1917 loin de la Normandie, dans le Siegerland, en Alle... LIRE L'ARTICLE
 
 
 
ActUalités




 
 
 
 
 
 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 104
N°104

Janvier-Février-Mars 2018 ABONNEZ-VOUS ! Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-40%

4 numéros

24
au lieu de 40,00€

Paiements boutique en ligne
 

LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS