Accueil | À PROPOS | CONTACT | NOS AUTEURS | INDEX ARTICLES | ANCIENS NUMEROS | ABONNEMENT | AGENDA | LIBRAIRIE | ACTUALITE  | PUBLICITE |  


 

 
 

 

 



Inscrivez vous à notre Newsletter et recevez régulièrement un point sur toute notre actualité
Drapeau normand

histoire

Christianisation
de la Normandie

Christianisation de la Normandie


Malgré l’attiédissement de la ferveur religieuse, la Normandie est incontestablement une terre chrétienne. Une église annonce le moindre village. Comment le christianisme a-t-il fini par triompher ?

 

en savoir +

JARDIN

La Bonnerie en Perche :
le jardin discret

Jardins du manoir de la Bonnerie

En franchissant les portes occidentales du Perche, on pourrait traverser le charmant petit bourg d’Essay sans soupçonner que les murs vénérables d’un manoir du XVe siècle recèlent l’un des plus merveilleux jardins de Normandie, dans un cadre historique privilégié.
 

Châteaux

Château-sur-Epte sort de l’oubli grâce à quelques passionnés

Château-sur-Epte

Dans Patrimoine Normand n° 92, nous avions eu le plaisir de vous emmener à la découverte de la forteresse de Château-sur-Epte, à la frontière de l’Eure et du Val-d’Oise. À cette époque, le château était en vente. Acheté en décembre 2015 par l’association Héritage Historique, il est au cœur d’un ambitieux projet visant à lui donner une seconde vie.
 

en savoir +

association

La société historique
Hag'Dik

Hag'Dik

Hag’Dik est la plus ancienne association de reconstitution historique viking de Normandie et, par-delà, de France. Elle a eu un rôle de pionnier dans le développement en France de « l’histoire vivante » — autre nom de la reconstitution historique —, un phénomène qui bénéficie actuellement d’un grand engouement populaire et associatif, en particulier en Normandie, concernant l’époque allant des Vikings à Guillaume le Conquérant.

 

en savoir +

ILLUSTRES NORMANDS

De naissance ou d’adoption, la Normandie a envoyé quelques-uns de ses enfants à la magistrature suprême, à commencer par le dernier de la liste, un certain François Hollande, né à Rouen en 1954.
 

en savoir +
 


Bon ! On doit le reconnaître, on a une véritable tendresse pour ce Honfleurais-là. Toujours prêt à rire de tout, de n’importe qui ou avec n’importe qui, l’ami Alphonse. Un prince de l’absurde, un roi de la dérision, voire de l’autodérision, et ce jusqu’au crépuscule de son existence.
 

en savoir +

randonnée

De Dives-sur-Mer à Carbourg

Randonnée Dives/Mer Cabourg

Voici une balade pour vous réconcilier avec les vacances enfuies et les brumes matinales, pour ignorer les jours cruels qui raccourcissent et l'automne implacable qui patine le paysage. Quelques heures d'escapade pour se moquer du temps qu'il fait, et de celui qui passe…

 

en savoir +

Editorial N°99 - octobre-novembre-décembre 2016


 Thomas Boivin - Métropole Rouen Normandie


La culture, phare des consciences...

Nous l’attendions avec impatience, cet été qui promettait tant sur le plan culturel. Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste, des centaines de manifestations étaient organisées un peu partout à travers la région, avec notamment plusieurs expositions de rayonnement international. Par ailleurs, la célébration du 950e anniversaire de la bataille d’Hastings, au cours du mois d’octobre, servait de prétexte à la tenue de grands rassemblements de reconstitution historique, comme à Falaise ou à Bayeux. Tout était prêt pour la fête. Et puis voilà, il y eut ce 14 juillet à Nice et ce 26 juillet à Saint-Étienne-du-Rouvray. Dur retour aux plus tristes affaires de ce monde…
Nulle intention pour la rédaction de notre magazine, exclusivement tourné vers l’Histoire, l’art et le patrimoine, de donner trop d’écho à des agissements aussi barbares, qui ne visent que la médiatisation et la propagation de la peur. Mais nous n’oublions pas non plus que ces gens-là luttent contre toute forme de savoir et l’acte même de penser : la démolition des Bouddhas de Bâmiyan, la dévastation du musée de Mossoul, la destruction des mausolées et de certains manuscrits de Tombouctou, le saccage de la cité antique de Palmyre sont là pour attester de cette haine absolue pour tout ce qui permet l’élévation de l’esprit. Là-bas, la volonté de défendre le patrimoine est même parfois considérée comme un crime et peut coûter la vie. Le sort tragique de Khaled al-Assaad est là pour nous le rappeler. Et c’est précisément dans ce domaine, à notre modeste mesure, que nous avons un rôle à jouer : notre histoire normande, nos traditions, notre héritage patrimonial, nous ne cessons de les mettre en valeur au fil de nos numéros, parce que plus que jamais nous sommes persuadés que la culture demeure un phare illuminant les consciences.
Alors, en attendant que les vents de l’Histoire, ces « très grands vents en liesse par le monde, qui n’avaient d’aire ni de gîte » comme l’écrivait le poète Saint-John Perse, emportent au loin les lourds nuages, changeons un peu d’air et partons ensemble à la rencontre de ces Anglaises qui sillonnaient les rues de Dieppe à la Belle Époque ; allons explorer les entrailles du palais archiépiscopal de Rouen, abritant dorénavant un passionnant historial dédié à Jeanne d’Arc ; promenons-nous dans les allées du jardin de la Bonnerie, aux portes du Perche ; montons à l’assaut du mont Castre, flottant au-dessus des marais du Cotentin ; redonnons vie au savoir-faire des potiers d’Infreville et à bien d’autres choses encore. Un saut dépaysant, nous l’espérons, dans l’espace et dans le temps. En espérant des jours meilleurs…

La rédaction


Erratum : dans notre dernier numéro, en page 55, nous avions indiqué que le faucon crécerelle était utilisé pour la chasse au bas vol. Or, il s’agissait de la chasse au haut vol. Merci à M. Perrier, fidèle lecteur, d’avoir rectifié notre erreur.

 

Fête des jeux - Falaise

 
 
J'EN PROFITE !
 
 

Espace Annonceurs

CLIQUEZ ICI

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal, la solution de paiement sécurisée du web, nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste


Livraison

Réseaux sociaux

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais    par courriel
standard : 02 50 08 78 5