Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
 
Collection Patrimoine Normand Abonnement Patrimoine Normand Mon Panier



 

Flash Player pas à jour

 
ABONNEZ VOUS !    
 
 
Accueil | A propos du mag' | Contactez-nous | Nos auteurs | Index Articles PN | Boutique | Abonnement  | Agenda | Actualité | Connexion  | Créer un compte Facebook Twitter Flux Rss
 
 
 

seconde guerre mondiale normandie
Seconde Guerre mondiale
en Normandie
Feuilleter Normandie 44

 


 
Normandie Tourisme
 

La Manche

Calvados

Orne

Seine maritime

Eure

Châteaux en Normandie


Histoire Normandie


Gallo-romain et l'archéologie en Normandie

Moyen-âge

Seconde Guerre mondiale en Normandie


Tradition Normandie


Faune de Normandie

Plantes et arbres en Normandie

Oiseaux en Normandie

Architecture et Mobilier normand


Normandie Terroir
 

Produits du Terroirs normand

Cuisine normande


Normandie Culture
 

Costumes et coiffes normandes

Littérature Normandie

Langue Normande

Musique Normande

Jeux Traditionnels Normands

 







agenda culturel normandie

Agenda Agenda pour vos sorties culturelles en Normandie. Cliquez ici.


Flash Player pas à jour


 

Flash Player pas à jour

La NORMANDIE DES VILLAGEs

La Perrière
La montagne couronnée

La Perrière

 

Sur les contreforts des collines du Perche, à la lisière de la forêt de Bellême, le village de La Perrière trône depuis des lustres au sommet d'un vaste éperon rocheux dominant la plaine de Mamers. Les conditions exactes de sa fondation nous restent inconnues. Difficile cependant de ne pas y pressentir l'ombre des Bellême, un puissant lignage qui tenta, pendant tout le XIesiècle et au commencement du XIIe siècle, de se tailler à grands coups d'épée une principauté autonome entre duché de Normandie et comtés de Maine et de Chartres.
 

en savoir +

histoire

La guerre de Sécession 
au large de Cherbourg

La guerre de Secession au large de Cherbourg


Le 19 juin 1864, des milliers de spectateurs assistent depuis la côte à un combat opposant, à neuf milles environ au large de Cherbourg, la corvette nordiste Kearsarge au corsaire sudiste Alabama. L'engagement, qui se solde par la défaite et le naufrage du navire confédéré, révèle la nature profonde de la guerre de Sécession.
 

seconde guerre mondiale

L'avion d'un pilote américain
identifié 70 ans après

Deauville sous l'Occupation


C’est une recherche comme il n’en surgit que des tragédies de la guerre, un jeu de construction par delà les ans qui connaît son épilogue après des décennies d’incertitude. Avec de la patience et de la pugnacité, les pièces du puzzle ont fini par s’assembler, et l’Histoire triomphe au bout du chemin.


en savoir +

 

événement

Jeux Equestres Mondiaux 2014
FEI ALLTECH

Jeux Équestres Mondiaux FEI ALLTECHObstacle : combien de Normands ?
Telle est la question. Si la Normandie ne saurait être exclue de ces championnats du monde, il reste à savoir combien de cavaliers de haut niveau elle va aligner à Caen dans la discipline du saut d’obstacles. Au vu des dernières compétitions, il semble bien que 2014 se révèle plutôt un bon cru.
 

en savoir +

ILLUSTRE NORMAND


Rollon

Rollon, le premier "duc"


Ah ! l'ami Rollon. On ne sait même pas quand il est né, ni quand il est mort. Était-il norvégien, comme le laissent croire les sagas islandaises, ou danois, comme veulent le faire entendre les auteurs normands dès le XIe siècle ?? (...)
 

en savoir +
 

François de Malherbe

François de Malherbe
De la plume au football


Et non, perdu ! Malherbe, ce n'est pas - seulement - le nom  du club de foot Caennais. Malherbe, c'est d'abord le patronyme de l'un des plus grands auteurs français de la Renaissance, né à Caen, bien sûr. Bon, il trempe d'abord un peu dans la Ligue, le François, au temps où catholiques et protestants s'étripent à loisir.  (...)


en savoir +
 


Légende

Goubelin, le lutin normand

Goubelin

De tous les êtres surnaturels qui peuplent les campagnes, il en est un profondément attaché aux terres de Normandie : le goubelin. Du plateau de Caux au Cotentin, mais aussi d'Écosse au pays de Galles, notre lutin familier a eu une destinée fascinante.  Suivons sa piste.  

en savoir +

Gastronomie

Lapin au cidre, céleri et vitelottes

Lapin au cidre, céleri-rave et vitelottes

Sauvage ou domestiqué, le lapin, pour sa viande et sa fourrure, a toujours accompagné l'homme, depuis l'Antiquité jusqu'à notre époque moderne.(...)

 

en savoir +

 

 

éditorial N°90 - été 2014

Patrimoine Normand N90

Le Goubelin est-il haut ou bas-normand ? 

Cela faisait bien longtemps que l'on n'avait pas ressorti le vieux serpent de mer de la réunification des « deux » Normandie. Mais cette fois, l'affaire semble un peu plus sérieuse que de coutume et dépasser le stade du simple vœu pieux. Gardons-nous cependant de nous enflammer et bien malin qui pourrait prédire l'avenir, après tant de fausses illusions. Comme le disait Henri Queuille, un homme politique du XXe siècle, « les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. »
Notre magazine, lui, ne fait pas de politique, se défie des promesses et se moque des frontières tracées sur les cartes. Vent debout, il continue d'avancer sur la voie qu'il s'est tracée depuis près de vingt ans : promouvoir la culture, l'histoire, le patrimoine de notre province, de toute notre province, riche de sa diversité, de ses paysages, de ses traditions, de son passé commun. Comme le goubelin, ce lutin malicieux des légendes normandes, il file d'Avranches aux falaises du pays de Caux, de Rouen à Caen, et de Cherbourg à Évreux. Il entraîne qui veut le suivre le long des berges de l'Iton, avant de sauter vers Lisieux et le pays d'Auge. Il vogue sur le pont de l'Alabama, ce navire sudiste coulé au large du Cotentin, s'invite dans les bobines de la Cinémathèque normande et grimpe sur l'éperon de La Perrière, dominant la forêt de Bellême.
Mais surtout, notre goubelin braque avec nous ses yeux espiègles vers Sainte-Adresse, cette paisible petite cité balnéaire plantée depuis des siècles à la pointe de Caux. Le gouvernement du royaume de Belgique s'installa là à partir d'octobre 1914, sous les lumières changeantes de la baie de Seine, contraint par la fureur des temps à quitter son pays pour des cieux plus cléments. Cette histoire-là appartient à tous les Belges, Wallons ou Flamands, à tous les Normands,
« Hauts » ou « Bas », à tous les Français. Par delà même, désormais, à tous les Européens, comme le symbole d'une paix si chèrement acquise.
Puissions-nous, en cette année de grandes commémorations, nous souvenir que ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise, et inscrire en lettres d'or dans nos consciences que l'union fait la force. Chut ! Faites silence. Le goubelin est là. Il a quelque chose à nous dire. Comment ? Ah ! oui : « N'oubliez pas que le dépaysement est au coin de votre rue ».

 

 

Bonne lecture,
La rédaction

 

 



Patrimoine Normand N90
Achat Presse Patrimoine Normand

PATRIMOINE NORMAND N°90

Feuilleter patrimoine normand

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal,
la solution de paiement sécurisée du web,
Nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste

Livraison

Une question,
besoin d'un renseignement ?

  02 50 08 78 53
Par courriel

Editions Spart - Patrimoine Normand
Les 3 cours
14220, Les Moutiers-en-Cinglais

Soutenez Patrimoine Normand


 

 

Rubriques Patrimoine Normand

Michel de Decker
Cheval Normandie
cuisine normande
Deauville histoire
Illustres normands
Fondation du Patrimoine

 
J'EN PROFITE !

 
 

Espace Annonceurs 

  • Kit Média 2013
  • Tarifs Web

ABONNEMENTS

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais 
standard : 02 50 08 78 5



Patrimoine Normand Magazine