Patrimoine Normand magazine

Le paquebot France fait escale en Rhône-Alpes

31 Décembre 2013
Le paquebot France fait escale en Rhône-Alpes

Le paquebot France (CGT 1962-1977) devant les piers de New York. L'ombre du légendaire transatlantique est actuellement en escale à Saint-Étienne (photo auteur anonyme © French Lines - DR).
 


Extrait Patrimoine Normand N°88.
Par Stéphane William Gondoin.


Depuis le 4 octobre dernier et jusqu'au 28 février 2014, le musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne (Loire) propose une exposition temporaire intitulée Paquebot France, Design embarqué. La manifestation stéphanoise présente d'abord les principales innovations industrielles mises en œuvre pour la construction du dernier des grands transatlantiques français. Elle s'intéresse notamment à l'utilisation nouvelle de matériaux déjà bien connus, comme l'aluminium, la fibre de verre ou le rilsan (fibre synthétique obtenue à partir de l'huile de ricin), pour l'aménagement et la décoration de ce géant des mers. Elle s'attache ensuite à restituer l'ambiance et le mode de vie à son bord, en proposant aux visiteurs de découvrir différents objets emblématiques : menus, vaisselle, œuvres d'art, pièces de mobilier et même... le costume du commandant de bord ! Tout cela nous rappelle que France fut en son temps l'ambassadeur des savoir-faire hexagonaux, un îlot artificiel créé par le génie humain pour emporter sur les océans un peu de l'art de vivre à la française. Cette exposition exceptionnelle s'appuie sur les vastes collections de l'association French Lines, fondée en 1995, dont le siège social est basé au Havre, qui a pour mission de sauvegarder et de valoriser le patrimoine des compagnies maritimes françaises.
L'organisation d'un tel événement aussi loin des côtes normandes, montre à quel point l'ultime liner naviguant sous pavillon tricolore a marqué les esprits de tout un pays. Si le paquebot n'existe plus aujourd'hui, il fait encore rêver et demeure profondément ancré dans la conscience collective comme un emblème de la France des Trente Glorieuses. Mis à mal par l'essor du trafic aérien, il sera comme un symbole terrassé par le premier choc pétrolier, annonciateur de bien des crises futures.
Si vos pas vous emmènent du côté de la vallée du Rhône, n'hésitez-pas à faire un crochet par les contreforts des monts du Forez. On y respire pour quelques mois le souffle du grand large !

 
 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Tous renseignements sur le site l'association French Lines (rubrique “ actualités ”) : www.frenchlines.com et sur celui du musée d'Art et d'industrie de Saint-Étienne : www.musee-art-industrie.saint-etienne.fr
 


Abonnement Patrimoine Normand

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
 
 
 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 106
N°106

Juillet-Août-Septembre 2018

LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS