Patrimoine Normand magazine

 

Les grands travaux au Mont Saint Michel

Jeudi 15 Janvier 2015
Les grands travaux au Mont Saint Michel

Mont Saint-Michel. La passerelle d'accès en cours de travaux (© Stéphane William Gondoin).
 

Mont Saint-Michel, on en voit le bout !

Le bout des travaux, bien sûr ! C'est un chantier titanesque qui va bientôt s'achever autour le la Merveille de l'Occident. Depuis des lustres, à cause des aménagements et de l'activité humaine, des millions de mètres cubes de sédiments se sont accumulés dans la baie, mettant gravement en péril l'environnement maritime du site. En 1995 furent lancées les premières études pour trouver des remèdes susceptibles d'enrayer le phénomène, pelleteuses et bétonneuses entrant en action en 2005. Il a notamment fallu construire un barrage de retenue sur le Couesnon capable, selon les marées et le débit du fleuve, de stocker jusqu'à 1 700 000 m3 d'eau, destinés à être ensuite relâchés progressivement à marée basse afin que le courant entraîne les sédiments vers le large. Parmi les autres grands travaux accomplis, la suppression du parking pour les véhicules qui se trouvait au pied du rocher, et la réalisation d'un pont-passerelle. La mise en service de ce dernier, à l'été 2014, permet désormais de songer à l'ultime étape d'envergure : la destruction de la digue-route du XIXe siècle, reliant le Mont à la côte. Cet ouvrage, qui avait largement contribué à l'envasement de la baie, devrait donc disparaître au printemps 2015. Tout un symbole !

Le barrage sur le Couesnon (© Stéphane William Gondoin).

Le barrage sur le Couesnon (© Stéphane William Gondoin).

Le Mont n'en est pas pour autant redevenu une île à chaque marée montante et on ne compte pour le moment que quelques jours d'insularité parfaite à l'année, uniquement lors des grandes marées. De nombreuses années seront encore nécessaires avant que les sédiments de la baie ne soient définitivement expulsés et que le Mont se débarrasse une fois pour toute de sa gangue de prés salés. Inlassablement donc, en moyenne deux fois par jour, le barrage relâchera les eaux captives qui accompliront leur lente mais inexorable tâche. Bel hommage, les foules qui se précipitent quotidiennement vers le Mont ont intégré cet ouvrage d'art dans leur parcours de visite, découvrant avec intérêt un projet à la fois ambitieux et ingénieux : redonner au Mont le caractère qui n'aurait jamais dû cesser d'être le sien.
 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Tous les renseignements sur www.projetmontsaintmichel.com
 

Article publié dans Patrimoine Normand n°92, par Stéphane William Gondoin.

Abonnement Patrimoine Normand
 
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
 
 
 

 
Abonnement Patrimoine Normand

Pratique

 bas