Patrimoine normand

Le théâtre antique de Lillebonne

Vendredi 25 Janvier 2008
Le théâtre antique de Lillebonne

Le théâtre antique de Lillebonne. Photographie aérienne du site, bien intégré dans le milieu urbain. (Photo Huon, Caudebec-en-Caux © Patrimoine Normand)


Extrait Patrimoine Normand n°25.
Par Isabelle Audinet.

 

Les superbes restes du « théâtre » de Lillebonne méritent bien plus qu’une simple visite de courtoisie effectuée du haut de la place Félix-Faure, qui les borde. Leur véritable force, leur caractère imposant ne peuvent se percevoir qu’en leur sein. Trop méconnu, l’édifice de spectacle gallo-romain de Lillebonne n’en constitue pas moins le plus beau de Normandie.

Voici une vue intéressante sur le couloir permettant d’accéder au second maenianum. Au premier plan, la partie nord du côté de la scène avec les restes d’un dallage. Au centre de la photo, le «?vide » donne sur le vomitoire est. Au fond, le couloir monte à l’étage supérieur de la cavea en suivant la pente naturelle de la colline. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand)
Voici une vue intéressante sur le couloir permettant d’accéder au second maenianum. Au premier plan, la partie nord du côté de la scène avec les restes d’un dallage. Au centre de la photo, le « vide » donne sur le vomitoire est. Au fond, le couloir monte à l’étage supérieur de la cavea en suivant la pente naturelle de la colline. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand)

Juliobona, ou le Lillebonne antique

Il convient, avant d’entrer plus avant dans la description du théâtre, de le situer géographiquement. Le théâtre visible à Lillebonne n’est pas un édifice de spectacle de campagne, comme l’on peut en parfois en rencontrer, signe de l’éver­gé­tis­me1 de riches propriétaires gallo-romains, mais fait bien partie intégrante de l’équipement public d’une ville. Cette ville, Juliobona, semble avoir été créée de toute pièce par les Romains au tout début de notre ère. Son étymologie, mélange de latin et de celte, indique une fondation (bona) julio-claudienne (Iulius)2. Les arguments qui poussent aussi à envisager cette période pour la création sont les quelques éléments mobiliers de la période de Tibère ou Claude, de la dynastie des julio-claudiens, trouvés lors des fouilles, ainsi que le rattachement des Calètes, peuple Belge, à la Lyonnaise, province gallo-romaine. Ce rattachement implique pour certains auteurs la nécessité d’avoir un chef-lieu de Cité, créé par les Romains. De cette première organisation, très peu est connu. L’on sait qu’un premier édifice de spectacle assez frustre ainsi que des voies furent implantés vers le deuxième ou troisième quart du Ier siècle ap. J.C. Le caractère orthogonal de ces dernières n’est pas aussi certain que pourrait le laisser penser le schéma classique de création romaine ex-nihilo. En effet, il fallait tenir compte de la topographie du site et des voies de circulation extra-territoriales déjà en place. Juliobona est effectivement située à la confluence de deux vallées, celles des rivières de Bolbec et de Lillebonne, se jetant deux kilomètres plus loin dans l’estuaire de la Seine. La ville est installée sur une petite éminence qui devait être entourée de marais. Les deux vallées en pente douce permettent d’accéder aisément aux riches terres du plateau cauchois, sur lequel est adossée l’agglomération. Sa position non loin de l’estuaire de la Seine, ainsi que les marais alentour ont dû favoriser les communications commerciales à grande échelle. Il est vraisemblable d’ailleurs qu’un port ait fait partie de l’équipement de la ville. Le site offrait aussi les matériaux nécessaires à la construction des équipements : calcaire à silex des versants des vallées, tuf d’eau douce. Quelle qu’ait été la topographie de l’agglomération au Haut-Empire (Ier-IIIe siècles), on sait qu’elle était dotée d’un théâtre, de ther­mes, de voies, d’un forum et éventuellement d’un port. Quelques maisons de villes furent aussi trou...

 

Il vous reste 81 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand