Patrimoine normand

Cheval - Quels Normands aux Jeux Olympiques de Londres ?

Jeudi 12 Avril 2012
Cheval - Quels Normands aux Jeux Olympiques de Londres ?

Patrice Delaveau sur l’obstacle.  Thierry Georges Leprévost)


Thierry Georges Leprévost

Extrait Patrimoine Normand n°81.
Par Thierry Georges Leprévost.

 
Pénélope Leprévost au dernier CSI de Caen. (© Thierry Georges Leprévost)
Pénélope Leprévost au dernier CSI de Caen. (© Thierry Georges Leprévost)

L’équipe de France de saut d’obstacles aux Jeux Olympiques 2012 est en cours de constitution. D’ores et déjà, deux cavaliers normands sont assurés d’y participer.

Si Pierre de Coubertin avait omis les sports équestres lors des premiers Jeux Olympiques modernes en 1896, l’oubli est rattrapé dès 1900 par la création de quatre épreuves : obstacles, polo, saut en hauteur et saut en longueur. Ces trois dernières sont éphémères, et l’on passe encore deux éditions sans cavaliers, jusqu’en 1912, année de la réintroduction définitive de l’équitation, où s’imposent les trois disciplines encore en vigueur aujourd’hui : obstacle, dressage et concours complet (l’introduction de la voltige en 1920 sera sans lendemain).

Contrairement aux Jeux Équestres Mondiaux qui alignent huit disciplines, l’équitation olympique s’est toujours cantonnée à ces trois-là, traditionnellement réservées aux derniers jours de l’olympiade, comme si ce sport délaissé les premières années avait trouvé un strapontin en bout de piste. Cela n’a pas toujours été un inconvénient ; quand le succès se fait attendre, le meilleur est pour la fin, ce qui a été confirmé en 1964 à Tokyo : au terme d’une suite de déconvenues de nos athlètes, le cavalier de 44 ans Pierre Jonquères d’Oriola remporte brillamment (sur Lutteur B, un demi-sang anglo-normand, on ne dit pas encore Selle Français) la médaille d’or en épreuve individuelle de saut d’obstacles, le dernier jour de la grande fête sportive, lors de l’ultime épreuve ; la seule et unique médaille de cette année calamiteuse. Une médaille d’or qu’il avait déjà conquise à Helsinki en 1952, et qu’il renouvellera aux cham...

 

Il vous reste 65 % de cet article à lire.


 



Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand