Accueil | À PROPOS | CONTACT | NOS AUTEURS | INDEX ARTICLES | ANCIENS NUMEROS | ABONNEMENT | AGENDA | LIBRAIRIE | ACTUALITE  | PUBLICITE |  


 

 
 

 

 



Inscrivez vous à notre Newsletter et recevez régulièrement un point sur toute notre actualité
Drapeau normand

La cigogne blanche vient revoir sa Normandie
Publié le : Samedi 11 Juillet 2015


abonnement magazine


cigogne blanche

La cigogne blanche 
vient revoir sa Normandie


  Extrait Patrimoine Normand N°94
Par Stéphane William Gondoin

On la croit souvent l'apanage de la seule Alsace, mais depuis quelques décennies déjà, la cigogne blanche revient régulièrement nidifier dans notre région, toujours dans des zones marécageuses comme le val et l'estuaire de Seine, les marais du Cotentin ou ceux de la Dives. C'est un privilège exceptionnel que de voir lentement tournoyer dans notre ciel, juste au-dessus de nos têtes, ces immenses oiseaux au plumage blanc et aux rémiges noires, au long bec et aux pattes rouges, le cou bien tendu. On les aperçoit aussi souvent au sol, fouillant les prairies humides à l'herbe basse, à la recherche de petits rongeurs, de reptiles, de batraciens ou de gros insectes. Et gare aux malheureux qui croisent sa route... Elles arrivent en Normandie à la fin de l'hiver pour s'y reproduire. Comme quoi la cigogne apporte bien avec elle des bébés, sauf qu'il s'agit d'abord des siens... Un couple s'installe toujours en hauteur, parfois dans les branches d'un arbre ou sur le toit d'un bâtiment, mais aussi sur des plates-formes spécialement aménagées par l'homme à son intention. La couvée comprend en moyenne trois ou quatre petits, qui nous quitteront en gros groupes désordonnés, direction l'Afrique, dès la fin de l'été. S'il convient d'éviter de s'approcher des nids pour ne pas les déranger, on peut néanmoins les observer à distance respectable avec une bonne paire de jumelles, ou même les photographier à l'aide d'un téléobjectif. De quoi se faire largement plaisir en contemplant l'un de ces spectacles fabuleux que nous réserve Dame Nature.

Cigogne

Par un matin brumeux, présence fantomatique au-dessus du Marais Vernier (© SWG).
 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 94Juillet-Août-Septembre 2015)


 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Impression (s) soleil, lumières d’estuaire au Havre
1 000 ans de Normandie
Un tableau de Courbet passé aux rayons X !
Giverny classé à l'Unesco ?
La maison de Victor Hugo en danger


• Catégorie liée :
actualite


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
J'EN PROFITE !
 
 

Espace Annonceurs

CLIQUEZ ICI

Pour votre sécurité, nous utilisons Paypal, la solution de paiement sécurisée du web, nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous.
Pay Pal solution paiement
Livraison sous 48H avec La Poste


Livraison

Réseaux sociaux

  
 

PRATIQUE

PAtrimoine Normand
Les 3 Cours 
14220, Les Moutiers en Cinglais    par courriel
standard : 02 50 08 78 5