Patrimoine Normand magazine

De terre et de mé 2 Février 2016


De terre et de mé

De terre et de mé
(De terre et de mer)


  Extrait Patrimoine Normand N°96
Par Thierry Georges Leprévost

Nul besoin de traduire, tout le monde aura compris. Louisot Le Fèvre vient de signer son premier ouvrage. En langue normande. D’dans nout’ loceis, comme on dit chez nous, étant sous-entendu que notre langue (loceis) à nous, c’est le normand !

Comme le précise dans sa préface le professeur Jean-Pierre Montreuil (qui enseigne le normand au Texas !) : « Vous avez entre les mains un ouvrage tout à fait original. On y trouve de la colère, de la passion, de la malice, du bon sens, de la sensualité, de l’enthousiasme, de la bonhomie, tout le spectre de nos émotions qui s’expriment en vers mesurés, dans une langue normande qui jaillit. »
Chanteur des Marins du Cotentin, Louis Le Fèvre écrivait des vers pour lui-même. Les voici ouverts à tous par la grâce de l’édition. 68 remarquables poèmes aux thèmes très variés.
Sur la terre, comme Bayard, nouveau « petit cheval dans le mauvais temps » à la mode du Cotentin :

T’étais eun jati p’tit qu’va,    
Eun fort et cœuru p’tit qu’va.    
Tu halais à n’en pouvi
Et cha qu’étais-t-i genti !

Tu étais un gentil petit cheval,
Un fort et robuste petit cheval.
Tu tirais à n’en plus pouvoir        
Ah ça, étais-tu gentil !


On ne vous dit pas la fin, triste ­­comme dans le poème de Paul Fort. 
Sur la mer, comme Barflleu, hymne au vieux port du Val de Saire :

Et quand l’Bâtard est dév’nin Roué    
Dé l’âote côtaé dé la graund Mé,        
La famile qui ya seuccédaé,        ­­    
Sus les roquis d’Quil’bœu s’est niée.

Et quand le Bâtard est devenu roi
De l’autre côté de la grande mer,
La famille qui lui a succédé    
Sur les récifs de Quillebœuf s’est noyée.


À lire absolument. À posséder dans sa bibliothèque normande. 


 
 De terre et de mè, de Louisot LFève, éditions Magène ; 168 pages avec photos ; 15 .

De terre et de mé, de Louisot L’Fève, éditions Magène ; 168 pages avec photos ; 15 €.
Ouvrage disponible sur le site de
Magène.
 

Retrouvez l'article intégral dans la version papier de Patrimoine Normand
(n° 96Janvier-Février-Mars 2016)


 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Le musée des Pêcheries de Fécamp ouvre ses portes

Extrait Patrimoine Normand N°104 Par Stéphane William Gondoin...

Lire cet article

La Tapisserie de Bayeux en Angleterre ?

Dans le cadre des travaux du futur musée de la Tapisserie de Bayeux, l'œuvre millénaire pourrait être prêtée aux Britanniques. La ville de Bayeux a rappelé les conditions d’un éventuel prêt de la Tapisserie, qui permettrait - durant la période de travaux - de proposer au public britannique d'admirer la célèbre broderie. Tapisserie de Bayeux (© Louis Paulin). Un prêt envisageable dans le cadre du futur Musée de la Tapisserie de Bayeux   L’évent...

Lire cet article

Le trésor de Berthouville, de l’océan Pacifique à la mer Baltique

Extrait Patrimoine Normand N°104 Par Stéphane William Gondoin Le trésor de Berthouville, dont Michel de Decker vous raconte avec sa verve coutumière les conditions de la découverte dans son Journal de bord de ma Normandie bleue (Patrimoine Normand n°104), est habituellement conservé au département des Monnaies, Médailles et Antiques de la Bibliothèque nationale de France. Mais certaines pièces avaient subi les outrages du temps et nécessitaient une franche restauration et une...

Lire cet article

Noël à Patrimoine Normand ! Des offres spéciales fêtes pour un abonnement

Nous vous souhaitons de très belles fêtes et une nouvelle année 2018 heureuse et apaisée ! Nous vous avons concocté trois offres spéciales d'abonnement à PATRIMOINE NORMAND pour vos cadeaux de fin d'année, pour vous ou pour vos proches. OFFRE N°1 (abonnement 1 an) : Abonnement SPECIAL Noël - 1 an 22€ au lieu de 40€ - 45% de réduction Abonnement de 1 an pour 4 numéros de PATRIMOINE NORMAND. L’abonnement débutera avec le n°104 (janvier 2018) jusqu’au n...

Lire cet article

En mémoire des fusillés de la Première Guerre mondiale

→ ACTUALITÉ Nécropole nationale des Islettes, où reposent les quatre fusillés de Rarécourt aux côtés de leurs camarades (© SWG). En mémoire des fusillés de la Première Guerre mondiale   Extrait Patrimoine Normand N°101 Par Stéphane William Gondoin Au printemps 1917, le général Robert Nivelle, commandant en chef des armées du nord et de...

Lire cet article

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
 
 
 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 104
N°104

Janvier-Février-Mars 2018 ABONNEZ-VOUS ! Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-40%

4 numéros

24
au lieu de 40,00€

Paiements boutique en ligne


LIBRAIRIE NORMANDE


ÉVÉNEMENTS