Patrimoine Normand magazine

 

Patrimoine de l'ivoire. Rencontre avec Philippe Ragault

Mercredi 21 Mai 2008
Patrimoine de l'ivoire. Rencontre avec Philippe Ragault

Philippe Ragault (© Eric Bruneval).


Extrait Patrimoine Normand N°09.
Par la Redaction.

La sculpture de l'ivoire est un art en voie de disparition que perpétuent encore cependant quelques artisans de Dieppe. Rencontre avec l'un des derniers en activité : Philippe Ragault.

 

Philippe Ragault est un des derniers ivoiriers dieppois en exercice, dernier bastion d'une science multi-séculaire qui était une des grandes activités artistiques de Dieppe.
Philippe Ragault aime les éléphants et le connaît comme peu des écologistes qui veulent sa mort et celle de son art... Mimétisme ou transmutation ? Il y a quelque chose de l'éléphant chez Philippe Ragault : le petit œil vif dans une carrure massive, le caractère sensible, attentif et philosophe puis soudain ombrageux quand les limites sont dépassées et que la douleur est trop forte. Cet homme à une mémoire et une sagesse que l'on prête habituellement à... l'éléphant, alors ne l'agressez pas : si l'on tue des éléphants, ce n'est pas à son profit... les matières premières qu'il utilise le plus sont le temps, la patience et le travail. L'ivoire vient en toute dernière position avec environ 5 kg par an, c'est-à-dire moins d'une défense. Il travaille aussi l'ivoire fossile de mammouth, et celui des dents d'hippopotame, de cachalot, de narval et de dugong, les bois précieux, les pierres semi-précieuses, l'acier et tous les matériaux très dur.
Chacun des bateaux en ivoire que présente Philippe Ragault lui a demandé jusqu'à 1 500 heures de travail. Une quantité de petites pièces sont sculptées puis assemblées. Il est très important de suivre un protocole de travail en fonction de l'anatomie de la défense. Il n'est pas envisageable de gaspiller une aussi précieuse matière. Mais l'ivoire est dur et cassant, il n'est pas défor...


Il vous reste 74 % de cet article à lire
commander ce magazine.

 


Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas