Patrimoine Normand magazine

 

Un reflux sur l’estran

Vendredi 31 Juillet 2015
Un reflux sur l’estran
Un reflux sur l’estran.
Par Thierry Georges Leprévost – 414 pages (Éditions Édilivre).

 

Né à Cabourg, membre depuis toujours du Cercle littéraire proustien de Cabourg-Balbec, notre talentueux auteur Thierry Georges Leprévost devait un jour ou l’autre mettre en écriture sa passion pour l’auteur de À la recherche du temps perdu !

Après de longues années d’absence, Michel, auteur à succès de romances à deux sous, de retour à Cabourg après une longue absence, veut entrer en littérature - la vraie ! - en y cherchant la présence de Marcel Proust dans la station qui l’a inspiré. Il se lance dans une quête effrénée qui fera basculer sa vie tout entière et le mettra sur la piste de son propre passé, au terme d’un ultime sacrifice amoureuxe.

Rédigé de main de maître, ce roman contemporain fertile en rebondissements s’adresse à tous. Si sa trame proustienne en constitue la toile de fond impressionniste, les non-initiés y prendront autant de plaisir que les spécialistes. Une œuvre qu’il faut absolument avoir lu.

 


Présentation extrait de Patrimoine Normand n°94, par Stéphane William Gondoin.

Abonnement Patrimoine Normand

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine-Normand n117

N°117
Avril-Mai-Juin 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

à Paraître


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 bas