Patrimoine Normand magazine

 

Conches-en-Ouche

Lundi 21 Janvier 2008
Conches-en-Ouche

Conches-en-Ouche - Flèche de l'église Sainte-Foy ; à droite : vue de Conches à partir de la vallée du Rouloir. (Photos Isabelle Audinet © Patrimoine Normand).


Extrait Patrimoine Normand n°21.
Par Isabelle Audinet.

 

Tout voyageur arrivant à Conches par l’est devait être impressionné par la fière domination du château et de l’église Sainte-Foy sur la vallée. Pour tout autre venant du nord ou bien de l’ouest, Conches émergeait de la forêt, éperon au pied duquel s’écoule le Rouloir. De nos jours encore, la forêt est fort présente formant comme un écrin protecteur autour de cette ville au riche passé. La rivière serpente, toujours paisible, en une large boucle autour de la ville. L’eau, la forêt et apparemment des voies anciennes ont attiré les hommes en ce lieu pour créer une agglomération, puis une autre, Conches.

Le château de Conches-en-Ouche. Au centre : le donjon. Autour l’enceinte avec les tours flanquantes. (Photo Isabelle Audinet © Patrimoine Normand).
Le château de Conches-en-Ouche. Au centre : le donjon. Autour l’enceinte avec les tours flanquantes. (Photo Isabelle Audinet © Patrimoine Normand).

Le site de la ville de Conches apparut propice à l’homme, déjà dès l’Antiquité. Deux voies traversaient la région non loin de là, et un premier habitat aurait été implanté, appelé Castellio, en raison d’un petit fort (?). Peut-être étaient-ils localisés dans les bois, près de l’étang situé au hameau du Vieux-Conches. Au IXe siècle, la bourgade est toujours occupée et une église, placée sous le vocable de Saint-Ouen y fut construite. Le Castellio antique est devenu Castillon ou Châtillon. Au Xe siècle, une petite fille de Malahulce, oncle de Rollon (chef de guerre norvégien), épouse un seigneur de la région, Raoul de Cavalcamp. Il possède, entre autres, la terre de Tosny, dont il prendra le nom. Cette famille de Tosny, originaire de l’Ile de France, est venue en Normandie au Xe siècle, s’implantant principalement en usurpant les biens de l’église. Plusieurs châteaux furent ainsi construits : Tosny, Acquigny, Portes et Conches. Au Xe-XIe siècle, donc, Cavalcamp, seigneur de Tosny, devient propriétaire de Castillon. Un premier château est construit, apparemment au XIe siècle, près du Vieux-Conches, pour que les Tosny s’y installent. En 1035, de retour d’Espagne, Roger Ier de Tosny, fils de Raoul Ier fonde à Castillon une maison de Bénédictins, placée sous le vocable de Saint-Pierre et Saint-Paul. Il est tué en 1045 par le comte de Beaumont le Roger avec deux de ses fils.

La dynastie des Tosny se perpétue cependant avec Raoul de Tosny et Robert devenu seigneur de Stafford. En 1066, au matin de la bataille de Hastings, Guillaume, duc de Normandie, fait de Raoul de Tosny le porte-bannière de ses troupes. L’année suivante, Raoul effectue le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. À son retour, Raoul s’arrête à Conques en Rouergue. Marqué par sa visite de l’abbaye, il revient à Castillon avec des reliques de sainte Foy. Il fonde l’église Sainte-Foy, où il place les reliques, et s’installe près de l’église. Les habitants s’installent autour du château, la bourgade prend peu à peu le nom de Conches. Le nom de la ville ne vient donc pas d’une quelconque ressemblance du site avec une coquille (Concha), mais du rapprochement avec Conques en Rouergue. Quant aux coquilles Saint-Jacques des armes de la ville, elles sont un rappel du pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle effectué par Roger Ier de Tosny au dé...

 

Il vous reste 92 % de cet article à lire.




Abonnement Patrimoine Normand
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand n°116

N°116
Janvier-Février-Mars 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

hors-séries


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernières Vidéos

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 bas