Patrimoine normand

Michel de Decker - « People » en Normandie

Michel de Decker - « People » en Normandie

Journal de bord de la Normandie Bleue - « People » normands. (© Patrimoine Normand)

MICHEL DE DECKER - HISTOIRES NORMANDES.
Journal de bord ma Normandie Bleue - n°87.


Michel de Decker

Extrait Patrimoine Normand n°87
Par Michel de Decker.

 

C’est un Journal de bord un peu « people » que je vous invite à feuilleter aujourd’hui, puisqu’il va vous permettre de rencontrer Raymond Queneau ou Louis Jouvet, Bruno Coquatrix ou Emile Littré, Cécile Sorel ou Winston Churchill… et quelques autres belles pointures qui ont laissé de jolies traces en Normandie !

LE HAVRE 1903

« Je suis né au Havre en mil neuf cent trois, raconte Raymond Queneau, ma mère était mercière et mon père mercier. Ils trépignaient de joie. Inexplicablement je connus l’injustice, car un matin j’ai été mis chez une femme avide et bête, une nourrice, qui me tendit son sein. » Remis de ses émotions nourricières, il fait ses études au Havre, toujours : « Le lycée du Havre est un charmant édifice, confie-t-il. En 1914 on en a d’ailleurs fait un très bel hôpital. Ma première maîtresse (d’école !) avait un fils, qu’elle fouettait fort bien. Il pleurait l’animal. »

Merveilleux Raymond Queneau qui n’a pas tardé à monter à Paris et à se mêler au petit monde des artistes de Saint-Germain-des-Près où il va d’ailleurs écrire un poème qui sera mis en musique par Joseph Kosma et qui deviendra un tube chanté par Juliette Gréco, une chanson qui dit : « si tu t’imagines fillette, fillette, si tu t’imagines qu’xa va qu’xa va qu’xa va durer toujours la saison des za, saison des zamours, ce que tu te goures fillette fillette, ce que tu te goures. »

C’est en 1959 qu’il atteint la célébrité en publiant son étonnant Zazie dans le métro, que Louis Malle s’empressera de porter sur les écrans. Entre temps il était entré à l’Académie Goncourt et il avait créé un groupe de recherche littéraire appelé l’Oulipo – ouvroir de littérature potentielle.

« Je suis inculte parce que je n’en pratique aucun et insecte parce que je me méfie de toutes ». Il disait aussi : « il n’y a rien de tel pour avoir du génie que d’avoir un oncle cinglé ou une grand-mère sino...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand