Patrimoine Normand magazine

 

Remorqueur USST 488 - Il était un petit navire

Mercredi 4 Avril 2018
Remorqueur USST 488 - Il était un petit navire

L’USST 488 dans le bassin de l’Eure, au Havre  (© Stéphane William Gondoin).


Extrait Patrimoine Normand N°105.
Par Stéphane William Gondoin.
 

En Normandie, le patrimoine hérité de la Seconde Guerre mondiale ne se limite pas à une longue liste de – passionnants – musées, à de très belles plages du Calvados et de la Manche, bordées par une succession de vestiges plus ou moins bien conservés du mur de l’Atlantique, ou même à des cimetières disséminés dans nos campagnes. Parfois aussi… il flotte ! Embarquement sur un remorqueur arrivé en France dans les bagages des armées alliées, et qui n’en est jamais reparti.
 

Dès l’année 1942, les Alliés songent à l’ouverture en Europe du second front réclamé à cor et à cri par Staline. Au-delà de la réflexion sur les opérations liées à l’assaut lui-même, ils savent qu’ils vont devoir assurer à l’arrière l’établissement d’une chaîne logistique efficace pour garantir l’approvisionnement de leurs armées. Dans ce dispositif, les deux grands ports normands, Cherbourg et Le Havre, sont appelés à jouer un rôle de premier plan. L’objectif principal des forces débarquées sur la plage d’Utah Beach est la conquête du premier, codé 4th port of embarkation  (4e port d’embarquement) ; le second servira un peu plus tard, lorsque les forces allemandes auront été repoussées vers l’est, et il est désigné comme le 16th port of em....

Il vous reste 86 % de cet article à lire
commander ce magazine.

 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas