Patrimoine Normand magazine

 

Le foie gras normand

Jeudi 3 Janvier 2019
Le foie gras normand

Alain Langlois, roi du palmipède de la Manche depuis plus de trente ans (© Jean-Luc Péchinot).


 
Extrait Patrimoine Normand N°108.
Par Jean-Luc Péchinot.

Pionnier du foie gras dans le Cotentin, Alain Langlois s’y est fait un nom et un renom avec son élevage fermier de la Fraserie, à Saint-Martin-le-Hébert. Il y décline le canard sur tous les tons
 

Ah ! ce plaisir des lendemains de Nouvel An… Quand Alain Langlois regoûte enfin à son foie gras en commençant à se détendre après la folie des fêtes, exténué par un mois de décembre qui génère 40% de son chiffre d’affaires. Des semaines décisives qui le stressent d’autant plus quand la météo n’est pas à la fête. Peu importe qu’il fasse un froid de canard, pourvu qu’il ne neige pas… Auquel cas… : « Il m’est arrivé de prendre le tracteur pour tracter mon camion-remorque jusqu’à Cherbourg, à 25 km. Pas question de louper un marché quand les fri...

 

Il vous reste 87 % de cet article à lire.

 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiement sécurisé
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas