Patrimoine Normand magazine

 

Histoire du festival du Cinéma américain de Deauville

Lundi 28 Janvier 2008

Extrait Patrimoine Normand N°05
Par Anne d'Ornano

Août 1995, l'été s'achève et Deauville est animée d'une intense activité, on flâne dans les rues ou sur les planches, les terrasses des cafés sont bondées. La saison hippique bat son plein mais la fin du mois va ramener les estivants vers Paris ou d'autres cieux. Au cœur de la côte normande, Deauville, étincelant de tous ces feux, risquait de tomber dans la torpeur mais le mois de septembre arrive ensuite et elle brillera d'un éclat encore plus grand avec un événement de portée internationale, le 21e festival du Cinéma américain. Anne d'Ornano, Maire de Deauville, qui l'âme de ce festival en a confié l'histoire au rédacteur en chef, Laurent Corbin.
 

Anne d`Ornano et Laurent Corbin

Anne d'Ornano dans son bureau à la mairie de Deauville et Laurent Corbin, rédacteur en chef du magazine Patrimoine Normand (© Eric Bruneval).

Festival de deauville, 20 ans de souvenirs

Le festival avait été proposé à mon mari — qui était alors maire de Deauville — à une époque où nous cherchions la possibilité d'allonger la saison. Dans les années soixante-dix, la saison à Deauville durait vraiment un mois. Juillet était correct mais le temps fort était août avec la saison des courses. Et, le jour du Grand Prix, le dernier dimanche d'août, le grand chic était de venir aux courses avec ses valises dans la voitures et de partie directement du champ de courses en direction de Biarritz où la saison se continuait pendant la première semaine de septembre. Ainsi, mon mari cherchait une animation qui soit totalement en dehors des chevaux, des courses, du polo, de tout ce que nous avions et qui puisse faire rester les gens quelques jours de plus, jusqu'à la rentrée des classes.
Nous n'avions pas d'idée particulière et le journaliste André Halimi, réalisateur de télévision, est venu proposer l'idée du festival du cinéma amé...

Il vous reste 81 % de cet article à lire
commander ce magazine.

 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas