Patrimoine Normand magazine

 

Femmes de Vikings

Lundi 29 Juin 2020
Femmes de Vikings
Une Valkyrie chevauchant à travers les nuées. Huile sur toile du peintre norvégien Peter Nicolai Arbo (1831-1892), réalisée en 1864. (© Nationalmuseum de Stockholm – Domaine public - www.nationalmuseum.se)

Extrait du hors-série « Vikings ».
Par Joëlle Delacroix.

 

Lorsque l’on songe à la femme viking, l’image populaire qui se dessine est plutôt celle d’une femme forte, d’une femme guerrière, vision véhiculée par le mythe des Valkyries, l’opéra wagnérien et par des séries télévisées telles que Vikings.

Cependant, à l’instar de ses congénères franques, la femme viking est sans nul doute soumise tout au long de sa vie à l’autorité d’un homme, d’abord son père, puis son époux, voire ses frères. Apparaît ici une femme sans droits réels, peu ou mal considérée.

Comme toujours, la réalité se place entre ces deux extrêmes. À travers l’histoire, les mythes et les sagas, se dévoile une femme aux multiples facettes, tout à la fois mère, épouse, guérisseuse, gardienne du foyer et de l’honneur du clan, une compagne sans laquelle le Viking n’aurait sans doute pas été le même homme.
 

Fille, épouse et mère

Gudrun (Guðrún) est la fille du b?ndi Torf. Lorsqu’elle est née, son père l’a prise dans ses bras, puis il l’a élevée vers le ciel pour l’offrir aux grandes forces naturelles du monde avant de lui donner un nom. Elle vient prendre place dans une vaste famille qui compte déjà plusieurs enfants, ceux de sa mère et des concubines de son père. Enfant, elle prend rapidement part aux tâches ménagères, aidant sa mère dans ses activités quotidiennes et apprenant par là même le rôle qu’elle devra remplir, une fois qu’elle sera devenue, à son tour, fe...
 

Il vous reste 89 % de cet article à lire.


 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas