Patrimoine Normand magazine

 

Verneuil-sur-Avre, neuf siècles d'histoire

Mercredi 1 Juillet 2020
Verneuil-sur-Avre, neuf siècles d'histoire

Verneuil-sur-Avre, l'un des Cent Plus beaux détours de France, raconte son histoire orgueilleusement ou par petites touches. (© Virginie Michelland


 
Extrait Patrimoine Normand N°114.
Par Virginie Michelland.

Chaque commune est dépositaire d’une histoire et d’un patrimoine plus ou moins riches. Au sud du département de l'Eure, la cité de Verneuil-sur-Avre1, l'un des Cent plus Beaux Détours de France, est bien placée pour connaître la valeur d’un héritage important. À tous les coins de rue, la cité médiévale nous conte orgueilleusement ou par petites touches son passé, au gré de ses multiples monuments.

 

naissance d’une place frontière

En cette année 2020, la ville célèbre son 900e anniversaire. Elle sort en effet de terre en 1120 par la volonté d'Henri Ier Beauclerc, fils de Guillaume le Conquérant. Le pouvoir de ce prince, qui s'est imposé par les armes sur de puissants voisins et rivaux, reste menacé, notamment dans la vallée de l'Avre marquant la frontière sud entre la Normandie et le royaume de France. Pour la verrouiller, il décide d’y implanter une cité fortifiée comparable à celle de Caen. Le roi-duc duc fait bâtir de solides fortifications jalonnées de portes et de tours, dont on découvre de beaux vestiges en empruntant le circuit des fossés proposé par l'office de tourisme. La porte d'Armentières notamment, conserve sa forme en arc et la base de la tour qui la sur...
 


1) Appartenant aujourd’hui à la commune nouvelle de Verneuil-d’Avre-et-d’Iton, après la fusion avec Francheville

 

Il vous reste 88 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas