Patrimoine normand

 

De Darnétal à la place Saint-Pierre de Caen

Jeudi 31 Janvier 2008
De Darnétal à la place Saint-Pierre de Caen

L’église Saint-Pierre vue du chevet. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°32.
Par Isabelle Audinet.

 
Thomas Shotter Boys, « Vue du chevet de l’église Saint-Pierre à Caen », 1865. On aperçoit tout contre l’église la tour Leroy. (Musée des Beaux Arts de Caen, Martine SEYVE, photographe.)
Thomas Shotter Boys, « Vue du chevet de l’église Saint-Pierre à Caen », 1865. On aperçoit tout contre l’église la tour Leroy. (Musée des Beaux Arts de Caen, Martine SEYVE, photographe.)

Du village de Darnétal à la place Saint-Pierre, l’histoire du centre politique, civil et religieux de Caen.

Quelle qu’ait été sa forme, ou son nom, le site de la place Saint-Pierre a toujours été le centre de Caen, le noyau vital. L’origine de ce quartier semble remonter assez loin dans le temps, puisque les traces d’une église, d’un habitat et d’un artisanat associé des VIIe-VIIIe siècles, implantés au bord d’un bras de l’Orne, en bordure des marais, furent retrouvés lors de fouilles. Quelle était l’importance de l’église à cette période ? La tradition veut qu’elle ait été fondée par saint Regnobert, évêque de Bayeux au VIIe siècle. Etait-elle église d’évangélisation des campagnes (Caen à cette époque n’existe pas) ou bien avait-elle un rôle déjà de type paroissial pour les habitants des villages alentour ? Bien que retrouvée par les fouilles et datée du VIIe siècle, Saint-Pierre, l’église romane n’est, elle, mentionnée qu’en 1083.
 

Le quartier Darnétal, du xie au xiiie siècle

Caen n’apparaît qu’au XIe siècle, après 1050, de la création par Guillaume, encore « le Bâtard », et Mathilde, du château et de deux bourgs, Bourg-l’Abbé et Bourg-l’Abbesse, autour de deux abbayes (Abbaye-aux-Hommes et Abbaye-aux-Dames). Darnétal devient le Bourg-le-Duc, puis Bourg-le-Roi lorsque Guillaume devient roi d’Angleterre en 1066. Bourg-le-Duc est enclos, Bourg-l’Abbé et Bourg-l’Abbesse le seront plus tard. L’église Saint-Pierre se retrouve coincée entre le château et le port sur la Petite-Orne. Un pont fortifié au sud-ouest de l’édifice permet à la fois de garder l’entrée des murs de Bourg-le-Roi et de relier ce bourg à l’Ile Saint-Jean, quartier malheureusement très peu défendable. Le cimetière Saint-Pierre est implanté à l’est de l’église, entouré par un mur dont le périmètre comprend l’église. Il ouvre par un portail sur une rue longeant le mur. Il sera utilisé jusqu’au XVe siècle. Devant l’église se croisent deux voies est-ouest (rues Saint-Pierre et Montoir-Poissonnière) et nord-sud (actuelles rues de Geôle et Saint-Jean, axe qui est peut-être une ancienne voie gallo-romaine). L’aspect du parvis de Saint-Pierre est alors totalement différent de maintenant, puis-qu’une rue bordée de maisons lui fait face et qu’aucune place n’est dégagée. Partant de ce parvis, une voie relie le quartier au château, rue Montoir du Château (connue au XIIe siècle). Elle s’élar...

 

Il vous reste 89 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 118 - Plages de Normandie

N°118
Juillet-Août-Septembre 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

Hors-série


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand