Patrimoine normand

Le cycle arthurien de Chrétien de Troyes : des héros normands

Jeudi 31 Janvier 2008
Le cycle arthurien de Chrétien de Troyes : des héros normands

Donjon de Domfront (61), édifié par Henri Ier Beauclerc entre 1092 et 1123. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand).


Extrait Patrimoine Normand n°35.
Par Thierry Georges Leprévost.

 

Chrétien de Troyes arrive à Domfront dans le sillage de Henri II Plantagenêt et Aliénor d’Aquitaine. Unis en 1152 à la cathédrale de Lisieux, ils ont déjà donné le jour à cinq enfants : Guillaume, mort à trois ans ; Henri le Jeune, que son père associera un jour à son règne (à partir de 1170) ; Mathilde, future duchesse de Saxe ; Richard, qui à quatre ans a déjà un cœur de lion ; et Geoffroy qui recevra en fief la Bretagne. En ce jour de Noël 1161, on baptise la dernière-née du couple royal. Richard de Saint-Victor, un ami de Thomas Becket, administre dans la chapelle du donjon ducal son premier sacrement à Aliénor ; elle épousera le roi de Castille Alphonse VIII, un ténor de la Reconquista contre les Musulmans. Le premier romancier en langue française assiste à l’événement, tout en rêvant à ses trois nouveaux personnages. À ses trois nouveaux romans.

Aliénor d’Aquitaine et l’une de ses filles. Fresque des chapelles oratoires de Passais (61). (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand.)

Aliénor d’Aquitaine et l’une de ses filles. Fresque des chapelles oratoires de Passais (61). (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)

Fresque des chapelles oratoires de Passais (61) : Guillaume Talvas, seigneur de Domfront et Guillaume, abbé de Lonlay, inspirateurs de héros de Chrétien de Troyes. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand.)

Fresque des chapelles oratoires de Passais (61) : Guillaume Talvas, seigneur de Domfront et Guillaume, abbé de Lonlay, inspirateurs de héros de Chrétien de Troyes. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)

Depuis plusieurs mois, l’homme de lettres est bercé par les récits merveilleux du monde celtique, en particulier ceux de la geste arthurienne, dont il a lu tout ce qui en a été rédigé jusqu’alors. Il a déjà signé Erec et Enide, qui reprend le mythe du couple, celui de Tristan qu’il traite au second degré, et où il allie chevalerie et fine amor (l’amour raffiné). Venus de la toute proche Bretagne armorique, des contes comme ceux de Guigemar, d’Equitan, de l’Aüstic, d’Yonec ou d’Eli­duc, fixés par l’oralité du côté de la forêt de Brocéliande, sont colportés d’un château à l’autre. La poétesse anglo-normande Marie de France saura les pérenniser grâce à son remarquable talent d’écriture, avant de mettre la Normandie en scène dans le Lai des deux amants et dans celui de Milun (Milon), où elle cite le pays de Logres ; le royaume d’Arthur est plus largement évoqué encore dans le Lai de Lanval.

Autour de Chrétien, on en parle aussi. La légende de la Fosse-Arthour (Patrimoine Normand n°34) prétend que pour avoir osé franchir la rivière (la Sonce) après le coucher du soleil afin de rejoindre Guenièvre sur l’autre rive, le roi de Logres a été frappé par la mort. Depuis, selon une version locale en radicale opposition avec l’ensemble de la tradition arthurienne, il reposerait dans le chaos des rochers. Dans le nord du Passais, à quelques kilomètres au nord-est du lieu-dit la Fosse-Arthour, se dresse l’abbaye Notre-Dame-de-Lonlay, élevée sur les bords de l’Égrenne vers 1020 par le redoutable Guillaume Ier Talvas, que ses péchés ne dispensaient pas (bien au contraire !) des actes religieux propres à son époque. L’abbaye relève du diocè...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand