Patrimoine normand

À Bernay, la rue de l’abbatiale au fil du temps

Jeudi 5 Mai 2022
À Bernay, la rue de l’abbatiale au fil du temps

Daniel Calas (à droite) et son ami Jean-Luc Germain (à ses côtés) ont enquêté minutieusement sur l’histoire de la rue de l’Abbatiale. Ils ont reçu le soutien du président de l’association, Jean-Luc Montaggioni. (Photo Paris-Normandie)

Depuis plus de 50 ans, les Amis de Bernay étudient, valorisent et préservent le patrimoine de la cité euroise. Le bulletin de l’association est un support essentiel pour transmettre cet héritage, en s’intéressant non seulement aux monuments emblématiques, mais aussi au cadre de vie des Bernayens d’hier et d’aujourd’hui.
 

Un minutieux travail d’enquête

En janvier 2019, Daniel Calas, secrétaire de l’association, a lancé un vaste projet d’histoire des rues de Bernay, en invitant chacun à entreprendre des recherches sur une rue ou une portion de rue, son évolution et les activités de ses habitants au fil du temps. Avec son ami et complice Jean-Luc Germain, Bernayen depuis toujours, le passionné a montré l’exemple en s’intéressant à la rue de l’Abbatiale, la rue natale de Jean-Luc, issu d’une lignée de quincailliers qui perdure. Leur minutieux travail d’enquête a abouti cet hiver à la publication d’un bulletin entièrement consacré à cette rue de 118 m, qui longe l’abbatiale Notre-Dame, monument emblématique de la ville, elle-même passée au crible des documents d’archives et des témoignages en tous genres, « pour déterminer quelles activités se cachaient derrière les cinq portes de l’édifice, fermées vers 1970. Nous avons pu constater que l’abbatiale a frôlé la destruction pure et simple ».

Un voyage dans le temps riche en surprises, qui remonte aux sources du projet d’aménagement de la rue, émergeant en 1818. « À l’heure des confinements successifs, la numérisation de nombreux documents d’archives a constitué un plus indispensable », ajoute M. Germain.

Un projet au long cours, qui a fait des émules, d’autres rues étant aussi à l’étude. Les chercheurs méritent amplement un coup de chapeau.
 

La place de l’Abbatiale dans les années 1900. Maintes fois transformée et reconvertie, l’abbatiale Notre-Dame et les activités installées derrière ses portes occupent une place importante dans l’étude menée par les Amis de Bernay. (© Coll. Gilles Marié) 

La place de l’Abbatiale dans les années 1900. Maintes fois transformée et reconvertie, l’abbatiale Notre-Dame et les activités installées derrière ses portes occupent une place importante dans l’étude menée par les Amis de Bernay. (© Coll. Gilles Marié)

La place de L'Abbatiale de Bernay aujourd'hui. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand) 

La place de L'Abbatiale de Bernay aujourd'hui. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

Article publié dans Patrimoine Normand n°121, par Virginie MichellandVirginie Michelland

Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand