Patrimoine normand

Demeures et châteaux en Normandie au XIe siècle

Jeudi 31 Janvier 2008
Demeures et châteaux en Normandie au XIe siècle

À droite : La Tapisserie de Bayeux nous montre divers détails fort intéressants de l’architecture normande castrale et palatiale, vers les années 1070. Nous voyons ici la façade d’un palais en pierre avec une grande porte romane flanquée probablement de deux arcatures aveugles plus basses mais de même style : le tout est rythmé par des colonnettes et des chapiteaux. La toiture semble être de tuiles vernissées bicolores ou est-ce une convention pour représenter des tuiles ou des bardeaux de bois. À gauche : Ce château est entouré d’une enceinte en pierre avec des tours en bois et protégeant une motte surmontée d’une tour ou d’un logis (© Avec l’aimable autorisation de la ville de Bayeux)


Georges Bernage

Extrait Patrimoine Normand n°56
Par Georges Bernage.

 
La façade ouest de la tour-résidence du château d’Ivry-la-Bataille. Elle est rythmée par quatre contreforts plats. L’appareil est en arête de poisson. Elle est percée de trois fenêtres étroites. (Photo Erik Groult ©  Patrimoine Normand)
La façade ouest de la tour-résidence du château d’Ivry-la-Bataille. Elle est rythmée par quatre contreforts plats. L’appareil est en arête de poisson. Elle est percée de trois fenêtres étroites. (Photo Erik Groult ©  Patrimoine Normand)

On connaît assez bien les édifices religieux normands du XIsiècle mais on connaît moins bien le cadre de vie des Normands à l’époque de Guillaume le Conquérant, pourtant les connaissances sur ce sujet sont de plus en plus précises.

Le XIe siècle, à l’exception des édifices religieux, est généralement associé aux bois. En fait, pour le premier siècle du duché de Normandie, le Xe, les deux édifices dont nous ayons conservé des vestiges, sont en pierre. Il s’agit de l’église « carolingienne » du Mont Saint-Michel, Notre-Dame-sous-Terre, et du Château d'Ivry-la-Bataille.

Il faut tout d’abord avoir à l’esprit que la France actuelle, à l’époque carolingienne, est très peu peuplée. Sa surface totale n’est habitée que par la population actuelle de la seule Normandie, soit deux à trois millions d’habitants environ. Le territoire de la future Normandie est faiblement habité. De vastes secteurs étaient encore couverts de forêts. Ceci explique d’ailleurs l’importance des ap­ports scandinaves en Normandie. Les vagues arrivées suc­cessivement, principalement des Danois ou des Anglo-Danois venus du Danelaw (nord-est de l’Angleterre) avec des contingents de Norvégiens et d’Iro-Norvégiens venus d’Irlande (arrivés dans le Nord Cotentin), représentaient à chaque fois quelques centaines d’individus soit au total plusieurs milliers au milieu d’une population locale très clairsemée.

Les raids vikings ont causé de graves dégâts mais, depuis l’époque gallo-romaine, l’architecture de pierre reste présente, à l’état de ruines ou d’édifices conservés. C’est ainsi que plusieurs anciennes cités, devenues épiscopales, sont encore protégées derrière leurs enceintes romaines. C’est le cas des villes de Ba­yeux et d’Évreux. Mais, rapidement, l’autorité des nouveaux ducs de Normandie, tout au cours du Xe siècle, permet le rétablissement de la paix. L’ap­port scandinave a renforcé la démographie, l’ordre rétabli permet l’essor économique con­forté par les échanges acti...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand